• Par Anne-Sophie Gamelin
  • Posté le 17 mai 2016

Etes-vous prête à recruter?

Quels sont les premiers points à prendre en considération pour une dirigeante d'institut souhaitant embaucher?

Elodie Vialle: Je recommande tout d'abord de préparer soigneusement l'entretien d'embauche - durée, questions, progression dans l'ordre des points abordés ... - et de suivre le plan établi car cela donne confiance et démontre son professionnalisme.

Dès le début de l'entretien, la prise de contact doit être assez libre afin de mettre la candidate à l'aise et l'encourager à s'exprimer. Les compétences professionnelles, le chiffre d'affaires réalisé au cours du précédent poste, la vision du métier... seront abordés dans un second temps.

Cette entrevue devant être productive pour les deux parties, il est indispensable que la personne qui recrute prenne en compte la dimension humaine sinon aucune candidate ne trouvera jamais grâce à ses yeux.

 

Quelles sont les principales erreurs à ne pas commettre ?

E. V.: Il faut garder à l'esprit que l'on a affaire à une population qui ne maîtrise pas forcément les outils de bureautique. La première erreur serait donc de juger les candidates uniquement sur leur CV, au risque de faire l'impasse sur une personne qui aurait fait une excellente impression en entretien.

Ensuite, il faut être objectif, impartial et mettre de côté l'aspect émotionnel. Même si l'on a une préférence dès le départ, les entretiens doivent tous être menés de façon identique.

 

Quels critères, négatifs au premier abord, ne sont pas forcément un frein à l'embauche?

E. V.: Partant du principe que toute dirigeante a des capacités pédagogiques et managériales, elle peut envisager de recruter une personne présentant certains points faibles, à condition de lui faire comprendre qu'elle attend en retour une profonde implication. Ce discours positif crée souvent un effet magique sur la candidate qui voit alors une perspective d'évolution dans ce nouveau poste. Cet engagement mutuel pose les bases d'une bonne collaboration professionnelle, évitant bien souvent le manque de confiance de la part de l'employée et le turn over pour l'employeur. 

L'éloignement géographique peut être aussi un facteur d'exclusion. Il serait cependant dommage de ne pas recevoir une personne présentant par ailleurs tous les critères exigés. Dans ce cas, le discours du recruteur doit être clair : il a conscience que le premier mois le trajet ne posera pas de problème mais qu'en sera-t-il après six mois ? Il devra donc préciser qu'à terme, se rapprocher du lieu de travail sera indispensable et s'assurer que la candidate y est disposée.

Enfin, un dernier frein peut être celui de l'âge. Or ce ne sont pas tant les années qui comptent mais plutôt ce que dégage la personne. Par exemple, une femme plus âgée peut apporter un certain équilibre au sein du groupe, offrir une oreille attentive aux employées les plus fragiles... Entre ce qui avait été imaginé et le résultat final, il y a parfois un univers! 

 

www.recrutement-esthetique.fr


Les autres articles de la rubrique

Stocks : surveillance exigée

La gestion des stocks est sans aucun doute l’une des gestions opérationnelles les plus faciles à mettre en place. Elle apparaît comme fastidieuse mais se révèle un moyen efficace pour faire des économies, sans oublier la source non négligeable de revenus qu’elle peut générer.

  • Par la Rédaction

5 conseils pour mettre le client au coeur de votre institut

Il existe deux axes pour développer votre chiffre d’affaires : fidéliser votre clientèle et acquérir de nouveaux clients. Toutefois, partir à leur conquête coûte cinq fois plus cher que de les fidéliser. De plus, on sait qu’un client satisfait le partage avec trois personnes. En revanche, son mécontentement, lui, se répand auprès de douze individus. D’où l’importance d’analyser votre parcours clients pour le rentabiliser au mieux tout en comblant ces derniers.

  • Par Valérie Delforge
Digital pour institut

Le digital pour votre institut

La numérisation est l'une des évolutions les plus importantes de notre époque. C’est aussi un facteur majeur de bouleversements économiques. Dans les instituts en particulier, les solutions logicielles peuvent contribuer à améliorer le service et aider à séduire de nouveaux clients.

  • Par Alexander Henn

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Forum Paris 2017