• Par la Rédaction
  • Posté le 26 juillet 2016

L'étiquette du sauna

«Tu te tiendras au sauna comme tu te tiens à l’église. » Ce vieux précepte finlandais, inculqué dès l’enfance, forme les mentalités. Depuis longtemps, il est mal venu d’y chanter bruyamment, de s’adonner aux potins, d’y faire du bruit ou de jurer. Hommes et femmes sont traditionnellement séparés. Le maître de maison et ses valets s’y rendent en premier, puis c’est au tour de la maîtresse de maison et des servantes. La mode de prendre son sauna en famille ou entre amis de sexes différents est un phénomène récent. 

Dans ce lieu de rencontre privilégié, qui déconnecte chacun de son rôle social, il se crée tout de suite une atmosphère conviviale. La seule compétition est de savoir qui résistera le plus longtemps à la chaleur ! Cependant, les saunas publics, qui restent en vogue jusqu’aux années 1950, vont passer de mode, au profit d’installations situées directement dans le sous-sol des immeubles d’habitation. Aujourd’hui, nouvelle évolution, pratiquement tous les appartements neufs sont équipés d’un sauna privatif, que l’on place à côté de la salle de bain. De même, les hôtels finlandais ont également pourvu les chambres de saunas individuels. 
 

 Retrouvez l'article en intégralité dans le magazine Beauty Forum n7 : je m'abonne ici !


Les autres articles de la rubrique

Succombez aux soins Amérindiens

Pourquoi toujours chercher son inspiration en Extrême-Orient ? Outre-Atlantique, on s’intéresse de très près aux traitements amérindiens, les « native treatments », qui présentent une grande varie´te´ de produits et de rituels de soins.

  • Par Beauty Forum

Bien-être à la chinoise

Si le spa se développe à marche forcée dans l’Empire du Milieu, principalement dans les hôtels de luxe, le bien-être à la chinoise se traduit de façon différente au quotidien. Retour sur des techniques ancestrales toujours d’actualité.

  • Par la Rédaction

Les bienfaits du sel

L'halothérapie est née au début du XXème siècle quand des médecins polonais se sont rendus compte que les mineurs qui travaillaient dans les mines de sel étaient rarement sujets aux infections respiratoires. Des concepts à base de sel ont alors vu le jour afin d'en restituer tous les bienfaits pour l'organisme. Entretien avec Isabelle Billod, Dirigeante de Univer'sel, société distributrice de grottes de sel et murs salins.

  • Par Anne-Sophie Gamelin

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Business Day Toulouse 2017