• Par la Rédaction
  • Posté le 17 aout 2016

A, C ou E : les vitamines de la beauté

Les vitamines jouent un rôle déterminant dans la construction des cellules et des tissus : elles régulent l’apport énergétique et stimulent l’échange cellulaire et le système immunitaire. L’industrie cosmétique en privilégie certaines, comme le trio antiradicalaire A, C et E, idéal pour lutter contre les signes de vieillissement. Elle utilise également des composantes de la vitamine B dans des formulations pour la peau, les cheveux et les ongles. 

Vitamine C

C’est certainement la vitamine la plus populaire… et la moins bien connue. Réputée prévenir et guérir le scorbut, elle a également une influence importante sur la peau. Directement liée à l’échange cellulaire, elle est incontournable pour la synthèse du collagène. Elle aide également à protéger les vitamines liposolubles A et E, ainsi que les acides gras de l’oxydation. L’acide ascorbique est hydrosoluble, donc peu stable dans les produits cosmétiques. C’est pourquoi l’industrie utilise principalement les dérivés, plus faciles à incorporer dans les formulations.

Protections solaires, crèmes antiâge, éclaircissantes, masques et sérums, autant de produits qui bénéficient de l’apport en vitamine C, particulièrement intéressante pour les peaux matures. 

Vitamine E 

La vitamine E est une bonne alliée dans la lutte contre les radicaux libres, mais elle ne peut fonctionner que couplée avec la vitamine C. Elle exprime alors toute son efficacité antiradicalaire. C’est une substance organique, décomposée en huit formes organiques liposolubles, quatre tocophérols et quatre tocotriénols. Elle participe à la protection des membranes cellulaires et ralentit le vieillissement cutané. Elle prévient également des maladies cardiovasculaires. 

Là encore, l’industrie cosmétique utilise des esters dérivés de la vitamine, comme le tocopheryl acetate et le tocopheryl palmitate. Les crèmes, masques et sérum destinés à l’hydratation et à la régénération contiennent de la vitamine E, comme les rouges à lèvres, les fards à paupières, les fonds de teint et les poudres. On la retrouve également dans les shampoings, les conditionneurs et les produits de rinçage. C’est un ingrédient puissant à utiliser pour aider la cicatrisation et traiter les cicatrices.

Découvrez l'intégralité de l'article dans le magazine Beauty Forum : je m'abonne !


Les autres articles de la rubrique

Le Top 5 des substances actives les plus populaires

Textures parfumées et soyeuses, ingrédients précieux… De nombreuses clientes sont prêtes à mettre le prix pour s’offrir des soins de luxe. Mais d’autres préfèrent se cantonner à des produits moins chers. Comment les convaincre que votre offre « vaut de l’or » ?

  • Par Susanne Pfau

Le pouvoir de la papaye sur la peau

Gorgée de vitamines et de minéraux, la papaye contient un enzyme naturellement présent dans le fruit, la papaïne, un ingrédient utilisé par l’industrie cosmétique, même s’il n’est pas dénué de risque allergique.

  • Par Beauty Forum

Beauté de l'avent

Epicez vos soins. Les odeurs suscitent des émotions qui nous vont droit au coeur. Les épices, traditionnellement associées aux fêtes de Noël, peuvent parfaitement s’intégrer dans des protocoles de soin à proposer durant cette période de l’Avent. Quelques suggestions.

  • Par Nadine Volker

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Forum Paris 2017