Kineospa
  • Par Isabelle Louet
  • Posté le 23 octobre 2017

KinéÔspa, le soin au champagne

Il n’y a pas d’âge pour concrétiser ses rêves, et cela, Xavier Machuel, 54 ans, le sait plus que les autres. 

Depuis deux ans, en plus de son activité de kinésithérapeute, Xavier gère le KinéÔspa avec son associé. « Le spa s’étend sur 300 m2, explique Xavier. Il est composé d’une cabine hydrojet, d’une piscine, d’un hammam, d'un jacuzzi, d’un sauna, mais aussi de trois salles de soin, d’une de repos, d'aquabike, de balnéo. » Et d’ajouter dans un sourire : « Sans oublier le bar, indispensable quand on habite en région champenoise. »

Les hasards de la vie

L’univers du spa a toujours attiré Xavier. Par plaisir personnel « dès que je voyage, j’en visite et j’en teste », et par intérêt professionnel : « Mon mémoire de fin d’études portait sur les compétences à devenir un bon manager en spa. » Néanmoins, à aucun moment l’étudiant d’alors n’imagine en ouvrir un. « Je voulais devenir kiné, soigner les gens, les aider et être proche d’eux. » Son diplôme en poche, Xavier s’installe dans sa ville, à Reims. Pendant des années, il écoute ses patients, entend leurs besoins.

L'importance de la déco
Il en parle à son meilleur ami, Marc Gillier, imprimeur dans la région, qui adhère au projet. « Comme moi, il a adoré le lieu et, comme on avait envie de créer quelque chose ensemble, on s'est dit qu'on devait le faire », précise Xavier. C’est la naissance de KinéÔspa. « Nos parcours se complètent. Marc est le roi de la gestion, et moi, celui du management. » Pour la déco, c'est Céline, la femme de Marc, qui prend les choses en main pour donner au lieu son côté cosy et design. Des teintes chaudes, des espaces bien différenciés, une déco sobre, accueillante, reposante. 

Une carte à la carte
Les deux hommes s’adaptent aux besoins des clients. « On a donc mis au point des modules de soins de trente minutes », reprend Xavier. Mieux, chaque soin donne aussi un accès gratuit de trente minutes au spa. « Sans oublier le célèbre soin champenois », sourient les deux associés. Sa particularité ? Le champagne ! « On sert une coupe de champagne au bord de la piscine, ou du jacuzzi, avec un petit biscuit, lui aussi de fabrication artisanale ». Le centre connaît un franc succès au point qu'ils envisagent déjà d'ouvrir des franchises.

 

 

Vous aussi devenez l’institut du mois en envoyant ce formulaire à la rédaction

 


Les autres articles de la rubrique

Em

Em'sthek, l'art du massage manuel

Parfois, on a beau les refuser et tout faire pour s’en détourner, les vocations s’imposent. Pour le plus grand bonheur des clients !

  • Par Isabelle Louet

L'institut du mois : CONCEPT SOLEIL

La beauté, Yann Ramus y est tombé un peu par hasard. Après une première expérience malheureuse avec un franchiseur, le jeune entrepreneur remonte la pente de façon spectaculaire. Expérience vécue d’un vrai communicant.

  • Par la Rédaction
Kineospa

KinéÔspa, le soin au champagne

Gérer un spa avec toutes les contraintes que l'eau exige n'est pas facile. Pourtant, Xavier et Marc ont plongé sans hésiter dans l'aventure.

  • Par Isabelle Louet

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Forum Paris 2017