Le microblading
  • Par Anna-Florence Ferrario et Jean-Christian André
  • Posté le 16 novembre 2017

Le microblading : mythes et réalités


Les sourcils n’ont jamais été autant en vogue. Relayés par les réseaux sociaux, les visuels de sourcils envahissent nos écrans. Des plus drôles, la version vague, aux plus complexes, la tresse, il en est un qui attire de plus en plus, c’est le microblading.

Une technique ancestrale
La technique du microblading vient de très loin : l’Asie est le berceau de cette prestation portée par une tendance sociétale où le sourcil est le symbole de la réussite sociale. Les gros sourcils sont synonymes de réussite professionnelle, et hommes et femmes se font pigmenter. Arrivée en Europe il y a environ trois ans, la méthode explose en France depuis quelques mois. Mais ne nous y trompons pas, elle reste du maquillage permanent et nécessite une formation. 

Comment ça marche
Les pigments préconisés sont identiques à ceux utilisés pour le maquillage permanent, bien que les fabricants proposent une texture plus crémeuse pour une meilleure tenue sur les lames et plus de couvrance lors de la phase finale. 
Munie d’un blader, la technicienne « tire » l’ustensile qui, en se déplaçant sur l’épiderme, crée un sillon plus ou moins long et courbe. 
La technique est pourtant moins simple qu’il n’y paraît. En effet, un appui trop fort entraînera inévitablement une légère scarification et une rançon cicatricielle de la peau dans les jours qui suivent. 
Les poils réalisés ne doivent jamais se croiser sous peine d’entraîner la déchirure des tissus et un résultat disgracieux assuré.

Réglementation 
Le microblading est assimilé à une effraction cutanée et, à ce titre, s’appuie sur la même réglementation que celle du maquillage permanent (salle technique, stage hygiène et salubrité…).

Le saviez-vous ?

Une peau épaisse (à l’instar des peaux asiatiques) sera le support parfait pour un résultat optimal. En cas de peau mature, un appui plus doux, ainsi qu’un blader plus souple ou en forme de U seront à privilégier.

 

Abonnez-vous à notre magazine Beauty Forum pour en savoir chaque mois, un peu plus sur le maquillage permanent. 
http://boutique.beauty-forum.fr/default.aspx?categ=2


Les autres articles de la rubrique

Le maquillage minéral

Né aux États-Unis il y a une vingtaine d'années, le maquillage minéral a depuis trouvé ses beauty addicts en France. Alternative écologique 100 % naturelle recommandée par les dermatologues, il vous permet de proposer soin et mise en beauté à vos clientes dont la peau est fragilisée ou sujette aux allergies cutanées.

  • Par Anne-Sophie Gamelin

Make-up Haute couture

Conture® Make-up, le procédé de maquillage semi-permanent de Long-Time-Liner®, est désormais représenté et distribué en France par Violetta Michalska. Deux années de travail aujourd'hui concrétisées par l'ouverture d'un premier centre pilote à Paris dont l'inauguration aura lieu en septembre prochain.

  • Par Anne-Sophie Gamelin

le cat eye toujours à la fête !

Smoky ultra-intense, yeux de chat ou paupières façon seventies.... Quelles sont les dernières tendances après les défilés de la fashion week ? Comment mettre en scène le regard et jouer avec les couleurs ?

  • Par Beauty Forum

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Forum Paris 2017