pijat_balinais
  • Par Anne-Sophie Gamelin
  • Posté le 27 octobre 2017

Le pijat balinais

Le massage balinais pijat
Les racines du massage traditionnel balinais puisent leur source dans la médecine ayurvédique. 
Il existe non pas un massage balinais mais des massages balinais : celui enseigné à Ubud sera très différent de celui pratiqué sur les plages de Seminyak, au pied du volcan Batour ou dans les luxueux resorts au bord de la rivière Ayung.  

Une philosophie empreinte de tradition
Il ne s’agit pas d’une simple prise de contact, mais bien d’une véritable connexion à la fois physique et spirituelle. Tous les sens sont en éveil. Deux notions s’avèrent essentielles pour les praticiens.

La première est le tat tvam asi, que l’on pourrait traduire par « tu es moi, tu es ma réflexion, mon miroir ». Selon eux, le monde qui les entoure est leur réflexion, donc ils en prennent soin, comme ils le font avec les animaux et les humains. Le client devient la réflexion du praticien, dans sa dimension quasi divine. 
La seconde est que ce qui ne s’exprime pas s’imprime. Le but du massage est de mettre en mouvement grâce au toucher ce qui n’est pas exprimé, afin de le libérer.

Des bienfaits multiples
Harmoniser le corps, apaiser l’esprit, favoriser la circulation sanguine et lymphatique pour stimuler les défenses immunitaires, améliorer la respiration profonde, diaphragmatique, et dénouer les tensions musculaires : tels sont les objectifs du massage balinais. 
Le praticien va ainsi travailler sur les muscles, le système vasculaire et les méridiens d’énergie, et traiter toutes les parties du corps selon le précepte spirituel du Bhur Bwah Swah (l’alignement du corps depuis la terre jusqu’au ciel) et les cinq éléments – la terre, l’eau, le feu, le bois et le métal. 


Le massage balinais tel que l’on peut le recevoir à Bali ou sur l’île de Java, relevait d’un long enseignement, presque un chemin initiatique, avant qu’il ne soit aujourd’hui codifié et structuré pour les Occidentaux souhaitant en acquérir les bases en quelques semaines. 

 

Abonnez-vous à notre magazine Beauty Forum pour plus d’articles ! 

http://boutique.beauty-forum.fr/

 

 

 


Les autres articles de la rubrique

Cure Détox

Pour vos clientes (et clients) souhaitant s'offrir une cure détox après la période des fêtes ou à chaque changement de saison, Bernard Cassière a concocté un nouveau soin en institut : le soin énergisant à l'Orange Sanguine Beauty Détox. Un soin flash qui aide la peau à recharger ses batteries.

  • Par Anne-Sophie Gamelin
Dermopigmentation

La dermopigmentation, l'atout esthétique après un cancer du sein

Une femme sur huit est touchée par le cancer du sein mais, malgré les progrès indéniables de la médecine dans ce domaine, ce chiffre pourrait grimper à une sur sept d'ici vingt ans.

  • Par Anna-Florence Ferrario et Jean-Christian André

Le choix de l'ayurvéda

L'inde est à la mode. Rares sont les spas ou les instituts qui n'affichent pas au moins un soin d'inspiration ayurvédique, en promettant des résultats spectaculaires. Pourtant, l'ayurvéda ne convient pas à tout le monde. C'est une médecine à part entière, dont il faut bien maîtriser les principes de base. Ajoutez à cela une véritable passion pour ce type de techniques manuelles, et vous aurez quelques atouts en main pour fidéliser votre clientèle.

  • Par Siska Von Saxenburg

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Forum Paris 2017