Beauté connectée
  • Par La rédaction
  • Posté le 20 juin 2017

Partenariat entre la CNEP, l’UPB et Treatwell en faveur de la beauté connectée

“Le digital est une chance pour les instituts, les SPA et les centres spécialisés dans la beauté des ongles et du regard qui vont enfin pouvoir faire ce qu’ils n’avaient pas le temps de faire : communiquer facilement, se développer avec peu d’investissement, redevenir les spécialistes de la beauté et du bien-être reconnus par tous.” Régine Ferrère, présidente de la CNEP. 

Vu la croissance du secteur beauté et bien-être, la CNEP (Confédération Nationale de l’Esthétique et de la Parfumerie) et l’UPB (Union des Professionnels de la Beauté), ont décidé de s’associer à Treatwell, la plateforme de la beauté-bien-être en ligne leader en Europe. 


Leur objectif commun sera de mettre au service des professionnels de la beauté et du bien-être pour les accompagner et promouvoir leur secteur.


Les avantages de ce partenariat pour les professionnels de la beauté 

- Alimenter les professionnels partenaires de la CNEP, dont ceux de l’UPB et de Treatwell en informations et actualités sur le secteur, grâce à des contenus sous différentes formes tels que des conseils et formations en marketing, en yield-management et en digital,

- Offrir une solution en ligne concrète et innovante aux adhérents à l’UPB et leur ouvrir la porte au marché que représente internet, en créant une page sur Treatwell, un outil de gestion complet de leur activité, un accompagnement marketing personnalisé pour mettre en place une stratégie adaptée à leurs variations d’activité, 

- Dynamiser le marché grâce à des formations encadrées et certifiées pour professionnaliser l’activité des adhérents à l’UPB dans le but de les accompagner dans la réussite de leur activité. 

Un marché en pleine croissance

Le marché est composé d’une pépinière de talents qui ne demandent qu’à être soutenus à bon escient grâce aux nouvelles opportunités qu’offre le digital. “Nous avons une mission, nous saisir de cette chance pour construire notre avenir. Au début du chemin se trouvent les écoles et les centres de formation, qui devront préparer les jeunes à ces nouveaux métiers. Ils ne nous pardonneront pas l’immobilisme . Le chemin se poursuit ensuite dans chacune de nos entreprises, fabricants de cosmétiques, de parfums et de matériel. Il continue ensuite en tissant ce lien indéfectible que l’esthéticienne, la spa praticienne, la conseillère de vente,la styliste des ongles et du regard entretient avec sa cliente, et ce lien, il passe aujourd’hui par le smartphone, par internet et les réseaux sociaux” affirme Régine Ferrère, présidente de la CNEP.

 

Venez retrouver l'ensemble de nos articles en vous abonnant maintenant


Les autres articles de la rubrique

Beauty Business Day Nice

Pari tenu pour la première édition du Beauty Business Day

La première édition du rendez-vous d’affaires BEAUTY BUSINESS DAY s’est tenue le 27 mars à l’hôtel B4 PLAZA**** à Nice. Ce nouveau concept 100% business et 100% région avait pour objectif de réunir sur une seule journée, une sélection de marques et sociétés des secteurs Esthétique, Bien-être et Spa avec une centaine de responsables d’établissement de beauté et porteurs de projets.

  • Par Anne-Sophie Gamelin
Ecole Françoise Morice

70 ans d'excellence

L'école Françoise Morice a fêté ses 70 ans le 20 avril dernier : l'occasion de revenir sur son parcours d'école d'esthétique pionnière et sur sa mission, définitivement tournée vers l'avenir, d'accompagnement des futurs professionnels de la beauté et du bien-être.

  • Par Anne-Sophie Gamelin
ils se sont lancés Nohèm

Ils se sont lancés

Du rêve à la réalité. Ce qui n’était qu’un projet, il y a quelques mois, est devenu un institut.

  • Par Muryel Jappont Louis-Marie

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Forum Paris 2017