Maximiser les pourboires
  • Par Florence Rissol
  • Posté le 16 avril 2017

Pourboires : Comment les maximiser ?

En institut ou en spa, comme dans toutes les entreprises de service, un client satisfait de la prestation reçue peut laisser un pourboire à la personne qui l’a servi. Un bonus qui peut représenter un important complément de revenu. 

Offrir un service « plus »

La première condition est d’offrir au client un service « plus ». Quel que soit le standing de l’établissement, il faut qu’il se sente privilégié. Cela passe par la multiplication de petites attentions : prévoir un accueil agréable et personnalisé, tolérer la présence d’un enfant ou d’un petit animal dans la cabine, rajouter un massage manuel ou crânien pendant la pose d’un masque, prendre le client en rendez-vous sur le champ, alors qu’il débarque à l’improviste, le raccompagner, l’assister dans son rhabillage si besoin… « La clé est de faire montre d’empathie avec la personne et d’être à son écoute : il faut avoir une bouche, mais deux oreilles », conseille Fatia Romeu. 

Nouer une relation personnelle 

En clair, au-delà de la rapidité et de l’efficacité de la prestation, il faut nouer et entretenir une relation personnelle avec le client. Différentes études ont prouvé que l’attitude joue sur l’attractivité de la praticienne. Un large sourire rapportera ainsi davantage qu’un sourire plus discret. Porter du rouge, couleur du désir, augmente les chances d’être gratifiée d’un généreux pourboire… mais chez les hommes uniquement ! Enfin, un contact tactile (toucher légèrement l’avant-bras, l’épaule ou la main du client) se répercute sur le montant des pourboires. À condition, encore une fois, de s’abstenir si le client se sent dérangé.

Le pourboire n’est pas un dû !

Dans tous les cas, si un client laisse un pourboire, cela doit venir naturellement de sa part. En aucun cas il ne doit se sentir contraint. Faire preuve de mauvaise humeur en ne recevant rien gâchera toutes vos chances d’être gratifiée à l’avenir. À l’inverse, si vous parvenez à charmer votre clientèle, non seulement vous obtiendrez gain de cause, mais c’est aussi le plus sûr moyen de la fidéliser… Avec, à la clé, autant d’occasions de bonus que de nouveaux soins

Et un large sourire rapporte davantage qu’un sourire plus discret ! 

 


Les autres articles de la rubrique

SOS stagiaires : comment les gérer ?

Rencontre du troisième type. Pas facile de trouver la perle rare, cette stagiaire qui arrivera tous les jours à l’heure, avec le sourire. Elle existe pourtant.

  • Par la Rédaction
Recruter un homme

Recruter un homme, bonne ou mauvaise idée ?

Institut de beauté rime avec personnel féminin. Bien qu’ils soient rares dans cet univers, et pas toujours attendus, les hommes peuvent apporter un plus à votre équipe. Élodie Vialle dresse la liste des avantages et des inconvénients à prendre en considération si vous envisager de recruter un homme.

  • Par Inès El Laboudy

Lumière sur votre institut

Le fait de se sentir à l’aise ou non dans une pièce est directement fonction de la lumière diffusée dans celle-ci. La qualité et la pertinence de l’éclairage revêtent une importance encore plus cruciale en institut de beauté. Bernd Törkel, professionnel de la décoration intérieure, vous explique quels espaces de votre établissement nécessitent quels types de sources lumineuses.

  • Par Bernd Torkel

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Business Day Toulouse 2017