• Par La rédaction
  • Posté le 03 mai 2016

Une histoire d’assurance

À l’heure actuelle, très peu d’assureurs consentent à assurer une machine à lumière pulsée. Un distributeur vient de prendre le taureau par les cornes et s’associe à une compagnie d’assurance pour répondre aux besoins de ses clients.

Didier, assureur de son état, aide sa femme à ouvrir son institut de beauté dans le Sud-Ouest. Elle a choisi son matériel chez Corpoderm et en est satisfaite. Mais la perfection n’étant pas de ce monde, elle a un problème sur sa machine IPL. Pas de souci majeur, l’appareil est sous garantie et le distributeur s’engage à le réparer le plus rapidement possible. La garantie couvre tout... sauf les frais de transport aller-retour de la machine.

 

Agacé, Didier décide de mettre l’appareil en question dans sa voiture et de le transporter lui-même. À l’arrivée, petite discussion animée. Il n’y a pas péril en la demeure, les deux interlocuteurs sont de bonne foi. En bon assureur, Didier repère vite ce qui pêche. Non seulement la garantie d’un an pièces et main d’œuvre ne couvre pas le transport mais, surtout, l’institut va devoir se passer de sa machine pendant au moins huit jours (si tout va bien). Avec, comme conséquence, un manque de chiffre d’affaires et une désorganisation de planning.

À la tête de Corpoderm, José Flotats est un homme prudent (il a de nombreuses machines en stock), avec un sens aigu du service client. Pour désamorcer l’affaire, il propose à Didier de lui prêter une machine en attendant de lui livrer la sienne, dûment réparée.

Didier a le regard qui frétille : la voici, l’idée !

 

Ce qui avait commencé par une discussion de client à fournisseur se prolonge en réunion de travail. Entre Didier, qui recense toutes les difficultés qui peuvent survenir dans un institut, et José, qui n’est pas en reste sur le sujet, jaillit une ébauche d’assurance, qu’ils vont peaufiner par la suite. La compagnie de Didier propose aujourd’hui une assurance qui couvre tous les problèmes qui pourraient se poser sur les appareils Corpoderm.

Moralité : Si vous n’avez pas un mari assureur, assurez-vous d’avoir une bonne assurance !

 

Découvrez l’aboutissement de l’accord d’assurance


Les autres articles de la rubrique

Beauty Business Day 2019

Les BEAUTY BUSINESS DAY repartent en région dès le mois de février

Après le succès des trois rendez-vous 2018 en région, les professionnels plébiscitent ce type de rencontres originales et entièrement dédiées aux échanges entre les marques, les experts et les responsables d’établissement.

  • Par Muriel Masiero

To do list pour un Noël inoubliable

Chaque année, la période des fêtes est attendue avec impatience dans les instituts. Le tintement des tiroirs-caisses y retentit à une fréquence inégalée, au rythme des ventes qui accompagnent le rush des clients. Petit pense-bête pour ne rien oublier dans la préparation de ce Noël et de tous ceux à venir, afin de le rendre réellement magique…

  • Par Nadine Volker

SOS stagiaires : comment les gérer ?

Rencontre du troisième type. Pas facile de trouver la perle rare, cette stagiaire qui arrivera tous les jours à l’heure, avec le sourire. Elle existe pourtant.

  • Par la Rédaction

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.

    JE M'INSCRIS !

Beauty Forum Paris 2019