BUSINESS OBJECTIFS 2020
  • Par Thomas Pretschner
  • Posté le 28 janvier 2020

Objectif 2020 : ce qu’il faut mettre en place pour tenir le cap

Votre année a-t-elle été couronnée de succès ? Avez-vous réalisé tout ce que vous aviez prévu ? Et surtout, quels sont vos objectifs ? Le passage à la nouvelle année prend souvent des airs de nouveau départ. Vous pouvez relever les défis qui vous incombent. N’écoutez pas les mauvaises langues selon lesquelles les bonnes résolutions passeraient aux oubliettes dès le 2 janvier. Est-ce vraiment le cas ? Bien sûr que non ! 

 

Posez-vous les bonnes questions

L’année qui s’est achevée a été riche en événements. Vous avez travaillé, généré du chiffre d’affaires, su attirer de nouveaux clients et peut-être aussi pu recruter des collaborateurs. Autant de bons indicateurs à mettre à votre actif et dont vous pouvez vous réjouir. Il est possible que vous souhaitiez aller encore plus loin : augmenter votre panier moyen ou acquérir un appareil de soin dernier cri.  C'est le moment de dresser un bilan et de lancer des projets pour l'avenir.

À l’instar des bonnes résolutions que vous vous fixez sur un plan personnel en début d’année, il est temps de lister des objectifs pour notre institut. Qu’ils tiennent sur un pense-bête ou dans un business plan millimétré, ils doivent répondre aux questions suivantes :

  1. 1. Qu'ai-je réalisé et que n'ai-je pas réalisé (la fameuse analyse d’écart, ou analyse Gap) ?
  2. 2. Où en suis-je maintenant (analyse réelle) ?
  3. 3. Qu’est-ce que je veux atteindre (votre formulation d'objectifs) ?

Pensez succès

Première étape : dressez un bilan de vos réalisations à ce jour. Prenez d’abord note de ce que vous souhaitiez accomplir au début de l’année dernière et comparez-le à ce que vous avez réalisé. Il reste probablement quelques cases à cocher. Pas de panique : 2020 vous apporte une énergie renouvelée pour affronter ces défis. Ensuite, essayez de formuler où vous en êtes, en quelques mots-clés ou phrases. Quel est votre chiffre d’affaires mensuel moyen ? Sur combien de clients réguliers pouvez-vous compter ? Votre offre actuelle vous permet-elle de les satisfaire, de manière globale ?

Vous aurez alors rapidement une base solide d’éléments de réflexion. Vous devez considérer ces choses à accomplir non pas comme de simples objectifs mais comme des succès planifiés. Si un objectif peut se rater et reste finalement lointain, le succès, lui, apparaît comme plus tangible, attractif et concret.

 

Fixez-vous des objectifs réalistes 

Nouvelle année rime avec nouvelles opportunités. Votre seul obstacle potentiel serait de définir des objectifs inatteignables ou pas d'objectif du tout. Rien n’est pire qu’une absence de projets et d’ambition pour les mois à venir. Une telle situation vous installe dans l’immobilisme, le statu quo et la passivité. Elle vous rend tributaire des événements extérieurs au lieu d’influer sur votre environnement. Toutefois, placer la barre trop haut est également problématique. Au début, l’euphorie est au rendez-vous. Mais, dès les premiers revers, le fossé entre rêve et réalité semble alors démesuré. Subitement, les échecs vous accaparent, mettant en berne la moindre once de motivation. De nombreuses esthéticiennes ont du mal à définir un objectif clair pour une période donnée. Nous allons vous indiquer comment formuler un programme réaliste pour 2020 et à vous de démontrer à quel point ce planning peut être libérateur. L’outil utilisé est la méthode dite SMART, l’outil phare du management par objectifs.

 

Soyez SMART !

Le souhait « Je veux gagner plus d’argent que l’année dernière » est sans doute très populaire. Mais on se situe là dans le champ de l’espoir et non de l’objectif réel. Le principe SMART peut vous aider à mieux définir vos objectifs, chaque lettre représentant une caractéristique :

  • S pour spécifique ;
  • M pour mesurable ;
  • A pour attrayant ;
  • R pour réaliste ;
  • T pour terminé (délimité dans le temps).

Cette méthode vous sera précieuse pour cibler précisément ce que vous cherchez à atteindre : volume de soins en promotion, nouveaux prospects, fidélisation des clients, etc. Et, bien entendu, l’augmentation de votre chiffre d'affaires et de votre bénéfice. Il s’agit de la préoccupation numéro un des professionnels indépendants. Par conséquent, cela devrait également être la première étape de votre planification d’objectifs.

Comment procéder ? Prenez vos registres comptables et fixez-vous un but. Par exemple, une hausse de 20 % de votre chiffre d'affaires par rapport à l'an passé. Traduite en langage SMART., cela donne : « Au cours des 12 prochains mois (programmé), j’augmenterai (spécifiquement) mon chiffre d'affaires annuel de 20 % (objectif quantifiable, le plus souvent réaliste et attractif) avec mes prestations esthétiques. » Une formulation qui rend les succès prévus facilement évaluables dans un délai imparti.

 

Pour découvrir l’intégralité de l’article, commandez le numéro de décembre/janvier de Beauty Forum

A lire aussi

Vos clients sont en ligne, et vous ?

Comment recruter futé ?


Les autres articles de la rubrique

Travail et vie perso

Concilier travail et vie personnelle : le bon équilibre

Dirigeant(e)s d’institut, votre mariage avec votre établissement en est-il toujours à sa lune de miel ? Ou bien est-il déjà devenu une relation amour-haine dont vous rêveriez de vous échapper, car vous avez l’impression que votre job ne vous laisse plus une parcelle de vie personnelle ? Nos conseils pour redresser la barre au plus vite.

  • Par Claudia Gesang

Panique dans la cabine

LA CLIENTE ASPHYXIÉE Linge mal séché, odeur de tabac ou de transpiration, mauvaise haleine… Ne cherchez pas, c’est la pire façon de stimuler l’odorat de votre cliente ! Nous avons envoyé notre limier Sybille sur la piste. Edifiant.

  • Par Beauty Forum
SPA PURE ALTITUDE DU LODGE PARK MEGEVE

To be spa or not to be spa ?

Si le terme fait encore rêver, c’est qu’il permet à chacun de projeter son propre imaginaire. Si nous, professionnels, avons autant de mal à nous mettre d’accord sur ce qu’est un spa, et sur ce qui ne l’est pas, c’est donc que la question n’est pas si aisée à trancher. Mais faut-il la trancher ?

  • Par Marie-Paule Leblanc

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.

    JE M'INSCRIS !

Beauty Forum Paris 2019