CHOISIR SA MARQUE
  • Par Christelle Ly
  • Posté le 15 avril 2020

Choisir sa marque de soin en 5 points

Choisir sa marque de soin est un vrai challenge : par où commencer, comment se décider, quels critères retenir ?
Avec toutes les propositions existantes sur le marché, faire un choix n’est pas chose aisée. Trouver la meilleure marque, du moins celle qui vous convient, c’est un peu comme un mariage : une fois lancée, difficile (mais pas impossible) de tout quitter,
de rompre le lien. Que vous soyez déjà installée ou en cours d’installation, il faut principalement que vous soyez à 100% convaincue par votre décision. Le doute n’est pas de mise pour booster vos ventes et instaurer une relation de confiance avec votre clientèle. Halte aux compromis entre efficacité, marges, accompagnement et éthique, parce que vous pouvez vous imposer et sélectionner vos fournisseurs. Oui, c’est possible, à condition toutefois de définir les bons critères.

1. Le concept
La philosophie de la marque doit être en cohésion avec votre institut, votre image, votre orientation, vos principes et votre personnalité. Elle peut se décliner selon les thématiques suivantes :
• histoire de la marque ;
• bio, naturelle…;
• neutralité des composants ;
• respect de l’environnement ;
• notoriété ;
• sensorialité, odeur, texture ;
• made in France ;
• présence sur le territoire ;
• relationnel avec le commercial.
Cette liste n’est pas exhaustive, mais ces points paraissent essentiels pour amorcer une première sélection. S’ils ne sont pas classés par ordre d’importance, car nous avons tous nos priorités, ils vous donneront néanmoins des pistes fiables pour vos recherches.

2. L’efficacité et la technicité
N’hésitez pas à aller chez une consoeur pour expérimenter un soin en cabine et à demander au commercial de la marque de tester ses produits. Vous n’achetez pas une voiture sans l’essayer, et encore moins des escarpins. Il est donc indispensable d’agir de même avec les produits qui feront votre quotidien.

3. L’accompagnement
Renseignez-vous sur l’accompagnement proposé par votre futur partenaire. Jusqu’où va-t-il ? Comprend-il l’organisation de formations ? Si c’est le cas, recensez toutes les informations sur leur déroulement : combien de temps ? Où ? Sur place ou dans un centre dédié ?
L’objectif pour vous étant de maîtriser parfaitement les produits et les prestations cabine, mais également d’anticiper le budget à y consacrer si vous deviez vous déplacer. Connaître votre sujet, c’est vendre mieux et, par conséquent, plus.

4. Les conditions
Point crucial et sensible. La première commande constitue toujours un investissement. Qu’un minimum d’achats soit requis ou pas, il vous faudra nécessairement un stock pour commencer. Et, en qualité de chef d’entreprise, la rentabilité doit toujours servir de base à chaque prise de décision. Les points à vérifier avant tout engagement sont :
• le minimum de références par commande (exemple: obligation de trois produits de la même référence) ;
• le minimum de commandes annuelles ;
• la marge de produits vente et de soins cabine ;
• les conditions de retour des produits en cas de problèmes (exemple: packaging défectueux) ;
• les aides à la vente (doses d’essai, PLV, animation, hotline….) ;
• l’existence d’une zone de chalandise ou si votre concurrente peut elle aussi référencer la marque.

5. La vente sur Internet
Je ne suis globalement pas favorable au fait que ma marque de soin propose la vente sur Internet ou sous certaines conditions. Ce n’est pas le cas de toutes les professionnelles qui, pour certaines, y voient un avantage.
Nous devons faire les bons choix et retenir les partenaires qui nous mèneront là où nous souhaitons toutes aller : vers la réussite de nos instituts et la satisfaction de nos clients. Pour ce faire, pas de précipitation, prenez votre temps et du recul, afin de travailler avec la marque qui vous convient.


Les autres articles de la rubrique

PROTOCOLE-DECONFINEMENT

Nouvelle version du protocole national de déconfinement

Le ministère du Travail publie ce jour une nouvelle version du protocole national de déconfinement en entreprise qui se substitue au précédent protocole mis en ligne le 3 mai 2020, mais également aux 90 guides métiers co-élaborés par le ministère du Travail, les autorités sanitaires, les branches professionnelles et les partenaires sociaux. Ces guides n’auront plus de valeur normative. Ils seront prochainement remplacés par une FAQ répondant aux questions concrètes des entreprises

  • Par La rédaction
confiance clients

Soins en spa ou en institut : comment regagner la confiance de vos clients après une telle crise ?

D’ici l’été, les hôtels vont rouvrir, avec une priorité sur l’hébergement et la restauration. L’inconnu est de prévoir le comportement des clients. En revanche, ce que nous pouvons anticiper, c’est mettre en place des procédures qui leur donneront confiance pour accepter de se laisser aller sans craintes… et adopter les bonnes attitudes et les bons mots.

  • Par Marie-Paule Leblanc Péru
AVIS CLIENTS

Les avis clients, le sésame de votre e-reputation

Les avis de votre clientèle jouent un rôle primordial dans la construction de votre image de marque en ligne. Ces leviers puissants mettent en valeur votre activité auprès de nouveaux clients ou prospects, et renforcent la confiance de ceux déjà fidélisés. Pas moins de 90 % des réservations sur Treatwell se font dans des établissements ayant minimum 21 avis.

  • Par Mathilde Wurtz

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.

    JE M'INSCRIS !

Beauty Forum Paris 2019