LES CILS DE MARIE
  • Par ISABELLE LOUET
  • Posté le 09 avril 2019

Les Cils de Marie, la beauté de l’Est

Un premier salon ouvert en 2015, un second en 2016, une clientèle qui ne cesse de croître, la réussite des Cils de Marie repose avant tout sur l’histoire de trois amies qui, devenues associées, mènent leur petite entreprise d’une main de fer. Une communication maîtrisée, une forte présence sur les réseaux sociaux, une attachée de presse, une ambition d’extension affichée, des salons à taille humaine à la décoration cosy implantés dans les quartiers clés de Paris, une équipe de neuf personnes triées sur le volet et formées de A à Z aux techniques de la maison, sans oublier un savoir-faire toujours à la pointe des tendances, des formations et des produits, conçus et fabriqués pour l’institut, rien ne leur échappe. 

Un projet longuement pensé 
Quand Mari Lakspere, la créatrice du concept, originaire d’Estonie, arrive en France, c’est pour suivre des études à l’Institut français de la mode. Marketing, gestion, création… elle y découvre toutes les facettes de cet univers qui la passionne. Son diplôme en poche, la jeune femme travaille dans les plus grandes maisons : Alaïa, Saint Laurent, Nina Ricci, Givenchi. Formée au luxe, elle en acquiert les codes, l’exigence et la rigueur. À fréquenter les défilés, Mari constate que les cils sont accessoirisés selon les tendances, les couleurs des collections ou les créateurs, mais qu’au quotidien on leur prête peu de cas. Dans les instituts, on pratique à peine l’épilation des sourcils. Quelques salons spécialisés commencent à s’implanter en France mais, là encore, ils restent peu nombreux. Mari s’étonne de cette situation. En Estonie, l’art du regard, avec ses extensions et son maquillage, est un rituel de beauté auquel s’adonnent les femmes depuis des générations. Mari décide alors de se lancer dans ce secteur de niche et de faire découvrir aux Françaises le fameux regard à la russe, avec son incroyable volume. « On pose entre deux et six très fines extensions sur un cil naturel, pour créer un ensemble de 200 à 500 cils par œil », explique-t-elle.  C’est la naissance des Cils de Marie… sur le papier. 

Une belle rencontre 
Au fil des mois, Mari peaufine son projet. Son concept, l’extension de cils, la jeune femme l’envisage comme une véritable création haute couture. Au-delà des soins traditionnels, elle proposera deux fois par an des collections en fonction des tendances inspirées des créateurs, réalisera des books photos qu’elle présentera aux magazines pour illustrer leurs sujets. L’idée est là. Reste à la concrétiser. Sa rencontre, lors d’un dîner chez des amis, avec Maria et Trii, Estoniennes comme elle, est déterminante. « Nous avions, toutes les trois, envie de lancer notre propre business, se souvient Maria, aujourd’hui responsable des formations, des ressources humaines et de la communication. Nous avions chacune un domaine d’expertise différent, mais complémentaire. » L’idée de Mari enthousiasme d’autant plus Trii qu’elle est esthéticienne et que l’extension de cils n’a aucun secret pour elle. 

L’aventure commence 
Tout en élaborant la carte des soins et ses spécificités, uniquement du haut de gamme et des techniques manuelles, sauf pour la dermopigmentation, les trois associées se mettent en quête d’un lieu. « Nous voulions un salon cosy, intime, sans vitrine, sur cour, au cœur de Paris », poursuit Maria. Rapidement, elles trouvent un local de 40 m2 dans le Marais. « Exactement ce que nous souhaitions. Parfait pour créer trois cabines séparées par de soyeux voilages. » Local, carte des soins… reste à choisir les fabricants pour les produits. Car, là encore, tout est spécialement conçu pour Les Cils de Marie. C’est même un point essentiel du concept, tout comme la réalisation des books lors des Fashion weeks, la fabrication des produits et la reconnaissance en tant qu’organisme de formation.

Toujours plus loin
Dès l’ouverture, le succès est au rendez-vous. Rapidement, pour soulager Trii qui gère tous les soins, les trois amies embauchent. Là encore, rien n’est laissé au hasard. « Je regarde peu les CV, explique Maria, en charge du recrutement. Les candidates sont sélectionnées sur leur motivation, leur investissement. Trii leur fait passer des tests d’agilité, mais aussi de dextérité. Un soin dure entre une et trois heures, poursuit-elle. À aucun moment leurs gestes ne doivent faillir, leurs mains trembler. Pour nous rejoindre, elles doivent passer jusqu’à sept entretiens et tests. Ensuite, nous les formons de A à Z. Les Cils de Marie, c’est une marque et une équipe, pas une personne. » Aujourd’hui, deux ans après l’ouverture du second salon, les trois amies planchent déjà sur leurs prochains projets d’agrandissement. Prévoir et tout garder sous contrôle, ainsi se résume le secret de la réussite des Cils de Marie, avec l’excellence des soins, évidemment. 

 

Les cils de Marie 
30, rue Notre-Dame-de-Nazareth
75003 Paris
Et 
110, rue La Boétie
75008 Paris

06 58 07 77 79
info@cilsdemarie.fr


Les autres articles de la rubrique

Annamaya : l'art du bien-être

Premier prix des Spas de France urbains en 2014 et 2016, le succès d'Annamaya est avant tout celui d'une femme de caractère, Karine Aroutounian.

  • Par Isabelle Louet
Nomade Spa

Nomade Spa : rendez-vous dans le meilleur des mondes !

Né de la rencontre entre deux univers, celui du bien-être et de la culture du monde, le spa Nomade est une réelle invitation au voyage.

  • Par Isabelle Louet

L'institut du mois : PALOMA

Une fois n’est pas coutume, notre institut du mois vient juste de s’installer. Mais la personnalité atypique de sa créatrice et son concept nous semblent promis à un bel avenir.

  • Par la Rédaction

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Forum Paris 2018