NOUVELLES TECHNOLOGIES
  • Par Thomas Gruot
  • Posté le 14 janvier 2021

Comment aborder les nouvelles technologies ?

Depuis plus de 15 ans, les nouvelles technologies investissent le secteur de l’institut de beauté et du spa. Face à cette offre de plus d’une vingtaine de technologies, nombre de centres esthétiques ne savent pas quelle approche adopter. Voici des pistes de réflexion pour optimiser leur utilisation et rentabiliser l’investissement.

Avant de se lancer, il est essentiel de se poser les bonnes questions afin de faire un choix éclairé, celui qui permettra d’offrir à sa clientèle les résultats escomptés et donc, de rentabiliser son investissement. Avec pour maître mot « différent », quatre points doivent être pris en considération. 

 

Pour quel type de soin ?
Avant de s’équiper d’un dispositif esthétique, toute esthéticienne doit s’interroger sur le type de soin qu’elle souhaite booster auprès de sa clientèle. Il en existe de plusieurs sortes, ils sont tous différents et n’ont pas la même finalité. Les traitements s’inscrivent dans cinq grandes catégories. Pour le visage, ils vont cibler les rides, le relâchement de l’ovale du visage et les taches pigmentaires ; pour le corps, le relâchement cutané, la cellulite (l’effet peau d’orange) et l’amincissement, qui correspond à un travail sur la silhouette pour gagner une taille de jean, et non pas perdre du poids obligatoirement. Ces problématiques sont toutes radicalement différentes et ne peuvent en aucun cas être traitées avec la même technologie, sous peine de ne pas obtenir les résultats escomptés.

Pour quelles cibles ?
Il faut ensuite connaître les différentes cibles physiologiques et leur rôle. Elles sont au nombre de cinq :
- les fibroblastes. Ils sont responsables de la production de collagène et de l’élastine, et génèrent un effet tenseur et combleur des rides ; 
- les adipocytes. Lorsque la lipolyse est enclenchée, ils vont agir sur la minceur et l’effet peau d’orange ; 
- le tissu musculaire. Par son action sur la peau et sur la circulation sanguine et lymphatique, il va exercer une action de tension sur l’ovale du visage et sur le relâchement cutané ; 
- le système sanguin. Il va évacuer les toxines, les lipides et oxygéner les tissus.
- Le système lymphatique. En complément du système sanguin, il évacue les toxines et lipides.
Ces cibles sont toutes différentes et auront donc des interactions différentes plus ou moins importantes avec toutes les technologies.


Découvrez l'intégralité de l'article dans le n° de décembre-janvier du magazine Beauty Forum. 

 


Les autres articles de la rubrique

ACS-PEN THALAC

Piqûre de jeunesse

L’ACS-Pen est un dispositif de microneedling, conçu pour stimuler de manière naturelle et accélérée le renouvellement cellulaire épidermique.

  • Par Anne-Sophie GAMELIN
LA LUMINOLOGIE

LA LUMINOLOGIE®

Concentrée dans des sondes brevetées, la LUMINOLOGIE® utilise une couleur précise pour favoriser certains effets physiologiques.

  • Par La rédaction
New Esthetic

CryoSculptor

CryoSculptor permet de traiter quatre zones en seulement une heure.

  • Par Anne-Sophie Gamelin

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.

    JE M'INSCRIS !

Beauty Forum Paris