COUP DE POUCE APPRENTISSAGE
  • Par ANNE-SOPHIE GAMELIN
  • Posté le 09 juin 2020

Un sérieux coup de pouce pour l’apprentissage

La filière de la parfumerie et de la cosmétique recense chaque année 29 000 étudiants ou apprentis formés en alternance ou formation continue. Dans cette période post-COVID qui a frappé de plein fouet l’économie de notre pays, décrocher un contrat d’apprentissage relève du parcours du combattant pour des milliers de jeunes. Les entreprises peinant à s’engager dans un contexte incertain. C’est pourquoi le gouvernement, en concertation avec les partenaires sociaux, a pris des mesures en faveur du financement et de la relance de l’apprentissage.

 

Ainsi, une aide exceptionnelle à l’embauche d’un apprenti sera versée entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 à toutes les entreprises, quels que soient leurs effectifs, mais avec une obligation pour celles de plus de 250 salariés d’avoir 5 % d’alternants dans leurs effectifs en 2021.

Celle-ci s’élèvera à 5000 € par an pour les apprentis de moins de 18 ans et à 8000 € par an pour les plus de 18 ans.

Les coûts relatifs à la prise en charge de la première année d’apprentissage deviennent ainsi quasi nuls pour l’entreprise. 

 

Dans un communiqué commun, la Cosmetic Valley, la FEBEA, la CNEP, l’UPB et la FFEEP se félicitent de cette initiative du gouvernement. Les CFA, les écoles et les entreprises de la filière cosmétique/parfumerie se mobilisent d’ores et déjà pour répondre aux besoins des futurs apprentis avec, pour objectif, de permettre à 10 000 jeunes de rejoindre ce secteur. Les élèves en alternance n’ayant pas encore trouvé de contrats peuvent donc aborder la rentrée prochaine avec davantage de sérénité.

 

 

Abonnez-vous ici au magazine pour plus d'informations sur la formation. 


Les autres articles de la rubrique

ella-bache

Quelles sont les attentes de vos clientes post confinement ?

Dans un contexte de distanciation sociale et à l’approche du déconfinement Ella Baché a réalisé un sondage auprès des visiteurs de son site internet pour évaluer dans quelle mesure la crise du Covid 19 est susceptible de modifier les habitudes de consommation en institut de beauté.

  • Par Stéphane Abouaf
RELATION CLIENT

Relation client - Vers une expérience inoubliable

La relation clients a pour objectif de créer et de fidéliser au sein d’une entreprise. Mais, pour ce faire, une mécanique doit se mettre en place.

  • Par Laëtitia Grennepois
PROTOCOLE-DECONFINEMENT

Nouvelle version du protocole national de déconfinement

Le ministère du Travail publie ce jour une nouvelle version du protocole national de déconfinement en entreprise qui se substitue au précédent protocole mis en ligne le 3 mai 2020, mais également aux 90 guides métiers co-élaborés par le ministère du Travail, les autorités sanitaires, les branches professionnelles et les partenaires sociaux. Ces guides n’auront plus de valeur normative. Ils seront prochainement remplacés par une FAQ répondant aux questions concrètes des entreprises

  • Par La rédaction

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.

    JE M'INSCRIS !

Beauty Forum Paris 2019