GESTE BARRIÈRES
  • Par Catherine Piraud-Rouet
  • Posté le 22 février 2021

Former les équipes aux gestes barrières

Des protocoles détaillés de bonnes pratiques face au virus ont été massivement diffusés auprès des instituts et des entreprises de cosmétiques à partir du déconfinement. A l’instar d’autres grands réseaux, comme Guinot ou Mary Cohr, les personnels du groupe Beauty Success ont ainsi été formés à la norme AFNOR SPEC S76-001, concoctée par la Confédération nationale de l’esthétique parfumerie (CNEP) avec l’ensemble des partenaires de la branche esthétique. Une session menée via un module d’e-learning de trois heures, puis relayée par un suivi des animatrices en instituts. 

Des protocoles nationaux en socle de sensibilisation
Cette formation balaie l’ensemble des champs liés à la crise sanitaire et aux gestes barrières, des modes de contamination aux mesures d’hygiène et d’aération des locaux, en passant par les protocoles à suivre pour chaque type de soin. « Avec des points très concrets, précise Géraldine Rocheteau, responsable Coordination réseau chez Esthetic Center : par exemple, la différence entre nettoyage et désinfection ; les différentes catégories de produits et comment les utiliser ; le balisage du parcours client ou encore comment confectionner un masque, le laver, le jeter… » 

Une adaptation individualisée à chaque institut
Connaître les protocoles nationaux, c’est bien, mais savoir comment les adapter à la configuration spécifique de son institut, c’est encore mieux. Tel est le constat fait par Corpstech. Cet organisme de formation et d’encadrement sanitaire des métiers du body-art, de l’esthétique et de la santé (Lyon) propose une formation individualisée à distance à destination des gérants d’instituts et des prestataires de services. 
A la base, un échange en ligne avec l’ensemble de l’équipe, associé à une visite virtuelle des lieux, par smartphone interposé. « Il est important que tout le monde soit mis sensiblement au même niveau sur le plan des responsabilités opérationnelles », pointe Olivier Laizé, gérant, formateur et consultant sanitaire de l’entreprise. C’est l’occasion de résoudre des problématiques très concrètes, auxquelles les documents généraux ne peuvent répondre. « Nous déterminons les emplacements optimaux pour les flacons de gel hydroalcoolique, la question du flux de population dans la boutique ou encore la désinfection des surfaces utiles et de l’aération des locaux », détaille Olivier Laiz. 

Des tutos « maison » pour former les équipes
Toutefois, nombre de gérantes d’institut sont désireuses de former leurs équipes, sans pour autant disposer du budget suffisant pour suivre des webinaires ou des sessions en présentiel ou en e-learning. A partir de leur simple smartphone et avec l’aide d’applications spécifiques (Flimora, Boosted…), elles peuvent facilement réaliser des vidéos ou tutoriels, à diffuser via les réseaux sociaux. « Préparez bien ce que vous avez à dire, puis répétez votre intervention face caméra, conseille Dominique Pierson, dirigeant de DP-Training, société de conseil en marketing de la beauté. En vue d’éviter le décrochage, instillez un teaser : « Vous aurez toutes les réponses à la fin ». » Pour éviter de s’éparpiller, il est conseillé de faire une seule vidéo par sujet, de trois minutes au maximum, et de veiller particulièrement à la qualité du son, en évitant les bruits parasites. 
 


Les autres articles de la rubrique

Une histoire d’assurance

Un appareil qui tombe en panne. No stress, il est sous garantie. Sauf quand l’on est confronté à tout ce que la garantie ne prend pas en charge. On s’en rend compte souvent trop tard…

  • Par La rédaction
Procrastination

Procrastination, un syndrome à vaincre

La procrastination touche plus de 80% des gérantes d'instituts. Si remettre à plus tard ce qui doit être fait au jour le jour peut donner une impression de bouffée d'oxygène, cet effet trompeur ne réduit en rien la liste de vos obligations.

  • Par Inès El laboudy
Formation astuces

Formation : 5 astuces pour se préparer

S’inscrire à une formation et y participer paraît simple. Mais êtes-vous vraiment certaine qu’elle est faite pour vous ? Élodie Vialle vous donne ses cinq conseils indispensables avant de suivre une formation.

  • Par Inès El laboudy

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.

    JE M'INSCRIS !

Beauty Forum Paris