institut-du-mois-bien-etre-bauge
  • Par Isabelle Louet
  • Posté le 04 novembre 2020

INSTITUT DU MOIS : INSTITUT ET SPA BIEN-ÊTRE BAUGÉ , L’ALTERNANCE À L’HONNEUR

Des aides locales

Pourtant, cette cession ne se fait pas sans peine, les banques se montrent récalcitrantes à l’idée de financer la reprise d’une entreprise au bord du gouffre. Loin de se décourager, Valérie, alors âgée de 26 ans, frappe à toutes les portes jusqu’à tomber sur celle de « Baugeois Entreprendre* », un club d’entreprises de sa région qui soutient les créateurs ou repreneurs d’entreprise dans leur installation. « Ils m’ont aidé à élaborer mon business plan, m’ont soutenu, mis en contact avec des banques, des investisseurs. Tout cela bénévolement et gratuitement. Ce fut une incroyable bouffée d’oxygène ». Finalement, une banque accepte de la financer.
 
« Aujourd’hui, celles qui ont refusé de m’aider me font des ponts d’or pour récupérer mes comptes » dit-elle un brin sarcastique. Et pour cause, en 12 ans, Valérie ne s’est pas contentée de redresser la barre de l’institut Baugé, elle l’a fait prospérer. « En 2017, nous ne pouvions plus pousser les murs, alors j’ai déménagé et triplé la surface. Je suis passée de 100 à 300 m² ».
Le premier atout de sa réussite ? Son adaptation permanente aux attentes de ses clientes. « Dès qu’elles nous parlent d’un nouveau soin, d’une tendance, dès qu’elles nous soufflent une idée, j’étudie immédiatement ce qu’il en est et si je peux le mettre en place ». Satisfaire les besoins, les envies des clientes, pour Valérie, c’est un moyen infaillible pour les fidéliser « vu que je leur propose le soin qu’elles souhaitent, elles ne cherchent pas à aller ailleurs». Evidemment, parfois, il y a des flops – « heureusement, ils sont rares » – mais cela n’arrête pas Valérie. Prendre des risques, cela fait partie du business.

« Il faut être adaptable pour s’imposer face à la concurrence » souligne t-elle. Répondre aux attentes, c’est aussi une excellente manière de créer un lien fort et convivial avec la clientèle. « Elles se sentent investies dans l’institut et ont le sentiment de contribuer à son développement ».

L’alternance, un atout de poids

Le second atout de Valérie pour se développer, c’est de jouer la carte de l’alternance. « Mon objectif ne se résume pas à former des esthéticiennes, ce que je veux, c’est les garder comme salariées ». Et cela fonctionne. Depuis l’ouverture de son institut, Valérie a reçu cinq alternantes. Les trois premières sont désormais des praticiennes salariées, « quant aux deux autres, encore en formation dans mon institut, je réfléchis à comment les garder ». Pour cette cheffe d’entreprise, l’alternance est une formule gagnante sur le moyen terme. En les formant, elle leur transmet son savoir-faire tout en leur permettant d’acquérir une spécialisation. Un plus pour l’esthéticienne en formation et un plus pour Valérie qui peut ainsi développer de nouveaux soins. « Actuellement, je regarde si je peux mettre en place un poste d'onglerie et donc garder une de mes deux alternantes qui adore ce type de prestations. Pour la seconde, on étudie les possibilités du microneedling ». Une manière de faire d’une pierre, deux coups ? En réalité, ce système lui permet de jouer trois coups ! Car, les clientes aussi s’y retrouvent. Quand elle choisissent un soin avec une alternante, elles le payent moins cher. « Elles sont ravies, car ces petits prix leur permettent de tester des prestations qu’elles ne s’offriraient pas en temps normal », sans compter que là encore, les clientes se sentent impliquées dans la vie du salon « en contribuant à la bonne formation des alternantes ». Une organisation et un management, qui au-delà de la qualité de ses soins, ont valu à Valérie d’être distinguée en 2019, d'un Beauty Forum Award dans la catégorie Institut. W


ET POURQUOI PAS VOUS ?

Pour devenir l’institut du mois, envoyez-nous votre candidature sur institut@beauty-forum.fr

 


Les autres articles de la rubrique

My little bulle

L'institut du mois : My Little Bulle

My Little Bulle, une bulle de bien être !

  • Par Isabelle Louet
SIMPLEMENT ZEN

Pros à l'honneur : Océane Guillou, Simplement Zen

L'homme à l'honneur. Pour ces professionnels, success story rime avec soins au masculin.

  • Par Muryel jappont Louis-Marie
mandarine blanche

La Mandarine blanche : secret d’alcôve

Aucun pas de porte, aucune vitrine, aucune enseigne lumineuse… La Mandarine blanche n’est pas un salon d’esthétique comme les autres. Pour y accéder, il faut pousser une lourde porte d’immeuble haussmannien puis monter au deuxième étage.

  • Par Isabelle Louet

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.

    JE M'INSCRIS !

Beauty Forum Paris