MASQUES VISAGE
  • Par Elena Halfenbein
  • Posté le 08 décembre 2020

Les masques visage : UNE SECONDE PEAU RÉGÉNÉRANTE

Un masque qui fait du bien à la peau : une chose assez rare pour être notée en ces temps de Covid ! Le potentiel de soin des masques visage est connu des professionnels de la beauté depuis longtemps. Mais, à la faveur du battage médiatique réalisé par les stars, la publicité et Instagram, leur succès a explosé auprès de la clientèle ces dernières années.

Les masques sont une véritable bouée de sauvetage pour la peau. Ils permettent des soins intensifs en donnant à l’épiderme l’occasion d’absorber autant d’eau et d’ingrédients actifs qu’il en a besoin. Même en traitement d’urgence, par exemple pour les peaux irritées ou très sèches, ils procurent d’excellents résultats. Les masques qui hydratent abondamment la peau et la repulpent de l’intérieur avec des ingrédients anti-âge sont plébiscités. Mais chaque client peut trouver le produit adéquat pour remettre son visage au top, en fonction de l’état de sa peau.

Un masque pour chaque type de peau
Un client à la peau sèche a besoin d’un masque crème riche, aux huiles végétales précieuses, qui perdure sur la peau long- temps après l’application et qui donne à son visage un coup de pouce lipidique intensif. Le masque de texture mousse constitue une expérience unique. Il fond littéralement  sur  la peau, laissant une sensation incroyable. On en ressort avec une peau de bébé. Les peaux souffrant d’imperfections, quant à elles, trouveront leur bonheur dans les masques peel-off à base de terre minérale, dans les masques enzymatiques par exemple à la subtilisine et à la lipase ou encore les masques intensifs à l’acide salicylique et au kaolin. Des masques nettoyants qui procèdent à l’élimination intensive des cellules mortes de la peau et qui régulent la production de sébum.

Une seconde peau bienfaisante
Les masques imbibés de solutions hydratantes font toujours des merveilles car l’eau est l’élixir de vie de chaque épiderme. La gamme est assez large pour s’adapter à tous les besoins. Ceux en bio-cellulose procurent une hydratation intensive. À base de lait de coco fermenté, les fibres naturelles de la bio-cellulose, fines et souples, s’adaptent comme une seconde peau à toutes les formes de visage. Enrichi en zinc, ce type de masque est une arme de poids contre les bactéries. Quant aux masques fabriqués à partir d’une base de gel à l’acide hyaluronique, ils sont adaptés aux peaux jeunes comme matures : à la fois anti-âge et raffermissants, ils immergent le client dans une fraîcheur intense et bienfaisante. Notre conseil : placez les sachets au réfrigérateur dix minutes avant utilisation.

Tendance : le multi-masking
Principe du multi-masking : appliquer des actifs variés sur différentes zones du visage, en fonction des besoins ciblés de la peau. Une technique sur-mesure qui permet de redonner tout son éclat au visage. Dans la première phase, commencez par appliquer divers principes actifs sur des parties spécifiques du visage. Par exemple, un sérum apaisant sur des joues enflammées, un concentré lissant sur des rides d’expression et un gel à base de collagène sur la zone du menton qui s’affaisse. Posez ensuite le masque sur ces zones. À la faveur de l’acide hyaluronique, la peau est intensément et durablement hydratée. Les sérums sont fixés et leurs effets renforcés par un effet occlusif. 

L’institut en première ligne
Un masque prodigué en institut est beaucoup plus intensif et efficace que celui effectué à domicile, le potentiel du produit pouvant être optimisé grâce à une préparation adéquate et un suivi professionnel de la peau. Par ailleurs, dans ce domaine comme pour les autres, rien ne remplace l’interaction entre esthéticienne et client. Ce qui n’empêche pas que, pour pérenniser le résultat, ce dernier doive poursuivre les soins chez lui

 

EN BREF : 
L’occlusion, qu’est-ce que c’est ?

En cosmétique, l’occlusion est la forte réduction du pas- sage du flux d’air et d’eau au travers de la peau grâce à des corps gras occlusifs qui bouchent appliqués à la surface de celle-ci. À la clé, une accumulation d’humidité dans la couche supérieure de l’épiderme. La couche cornée gonfle, ce qui augmente brièvement la capacité d’absorption de la peau.

 


Les autres articles de la rubrique

Extensions de cils: une technique, un savoir-faire

À l'instar du stylisme ongulaire il y a une quinzaine d'années, les extensions de cils s'immiscent dans la routine beauté des Françaises. Patience, précision et dextérité sont les qualités qu'exige cette prestation d'un nouveau genre, alternative durable aux faux-cils.

  • Par Anne-Sophie Gamelin

[anti-âge] La magnetophorèse

POUR EXFOLIER ET HYDRATER EN PROFONDEUR Mise au point par des scientifiques américains en 2007, cette nouvelle technique anti-âge fait ses premiers pas en France depuis deux ans avec succès.

  • Par Beauty Forum
Vie Collection, Time control crème EGF

Vie Collection, Time control crème EGF rides profondes fermeté

Expertise - La crème EGF rides profondes fermeté de Vie Collection réunit des actifs de pointe pour combattre le relâchement cutané.

  • Par Sélectionné par Anne-Sophie Gamelin

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.

    JE M'INSCRIS !

Beauty Forum Paris