SOCIAL SELLING
  • Par Sophie Tran
  • Posté le 05 janvier 2021

Le social selling : vendre grâce aux réseaux sociaux

Le social selling est une méthode de vente qui peut-être utilisée par les équipes commerciales, mais aussi par tous les professionnels pour se connecter à leurs clients ou prospects, entretenir un lien et engager les acheteurs dans une relation à long terme. Le métier du social seller n’est pas de gérer les réseaux sociaux, mais de s’en servir pour atteindre son objectif professionnel : booster son chiffre d’affaires et renforcer sa relation avec ses clients.


Voici de bonnes raisons pour passer au Social Selling :

• Les clients sont de plus en plus connectés et l’information, à portée de main, leur permet d’échanger entre eux, de consulter des avis sur internet et de comparer vos produits et vos services ;
• Les réseaux sociaux vous offrent la possibilité de garder le lien avec des clients moins disponibles, car débordés ou occupés, de leur montrer que vous êtes à leur écoute et que vous proposez des services qui peuvent répondre à leurs attentes, quand vous le souhaitez ;
• Les nouvelles méthodes de vente sont désormais plus orientées vers le relationnel et nettement moins vers le promotionnel ;
• Les réseaux sociaux viennent en soutien les méthodes de vente traditionnelles et permettent de développer le chiffre d’affaires .

Le Social Selling est présent à chaque étape du cycle de vente :
• En amont, il permet de trouver des prospects ;
• Pendant la vente, il permet de rassurer son client ;
• Après la vente, les réseaux sociaux peuvent transformer vos clients en ambassadeurs et activer la recommandation.

Voici des actions simples à mettre en place si vous souhaitez vous lancer :
•  Choisir les réseaux sociaux les plus pertinents à votre développement commercial (en fonction de la localisation vos clients et futurs clients) ;
•  Inclure les réseaux sociaux dans votre processus de vente ;
•  être dotés des outils adéquats, à savoir : un smartphone, l’accès aux réseaux sociaux…) ;
• Vous former ainsi que vos équipes à la bonne utilisation des réseaux sociaux (définir la base pour faire rayonner votre entreprise et garder une cohérence globale entre vos différents collaborateurs) ;
•  Impliquer tous les membres de vos équipes.

Processus de vente :
• Découverte d’un fournisseur sur Instagram par le chef ;
• Première prise de contact via Instagram ;
• Prise de rendez-vous au restaurant pour découvrir le produit (on passe, ici, du digital à la rencontre physique) ;
• Prise de commande du restaurateur auprès du fournisseur ;
• Satisfait, le chef partage ce qu’il commande sur Instagram et sur Linkedin ;
• Le fournisseur en fait autant sur ses réseaux sociaux en mentionnant le chef et son restaurant ;
• Le chef tague systématiquement le fournisseur sur les photos de tous les plats où il utilise les produits du fournisseur ;
• Il organise des événements spécifiques et sollicite son fournisseur. Une relation de confiance et de fidélité s’installe ;
• Il anime au quotidien son compte Instagram, cela séduit ses clients finaux, car ils ont accès aux coulisses de la structure, aux informations en avant-première…

Le social selling n’est pas une tendance, mais le début d’un mouvement qui tend à inciter tous les collaborateurs de l’entreprise à utiliser les réseaux sociaux pour développer et consolider la relation avec leurs différents interlocuteurs.


Retrouvez chaque mois dans le magazine Beauty Forum des outils d'aide à la vente
 


Les autres articles de la rubrique

Vitrines

Vitrines : susciter l'envie de pousser la porte

On parle beaucoup du parcours client en point de vente, mais on oublie parfois qu’il commence dans la rue, avant même d’entrer, au moment où se crée l’envie ou non de pousser la porte d'un institut. Dans ce premier contact, où tout se joue en quelques secondes, la vitrine joue un rôle de premier plan.

  • Par Carole Florent
TROP CHER OBJECTION

" TROP CHER ! ", UNE OBJECTION À LAQUELLE IL FAUT SAVOIR RÉPONDRE

Situation banale dans une conversation de vente : le client estime le produit trop onéreux. Comment répondre à ce genre d’objection ? Roman Kmenta, conférencier international en vente et marketing, aide les entreprises et les entrepreneurs individuels à augmenter leurs marges et leurs chiffres d’affaires. Dans son livre Trop cher !, l’auteur a recueilli plus d’une centaine de réponses à ce type de réactions. Ses conseils.

  • Par Christoph Schlittenhardt

Quoi de neuf dans votre institut?

Mettez-vous un instant à la place de votre cliente qui vient régulièrement chez vous et qui, juste pour voir, risque un jour d'être tentée de tester un autre institut...

  • Par Anne-Sophie Gamelin

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.

    JE M'INSCRIS !

Beauty Forum Paris