UPB
  • Par UPB
  • Posté le 11 juillet 2019

La représentativité de l’UPB est confirmée

Le 4 juillet 2019, la Cour administrative d’appel de Paris a rejeté ces recours et confirmé la représentativité de l’UPB dans la branche.

En octobre 2017, dans le cadre de l’application des réformes du dialogue social et de la représentativité syndicale, le Ministère du travail a reconnu représentative dans la branche esthétique l’Union des Professionnels de la Beauté et du bien-être (UPB).

Cette décision a fait l’objet d’un recours contentieux initié par deux autres organisations patronales :

la Confédération Nationale Artisanale des Instituts de Beauté, CNAIB, et la Fédération des Ecoles Professionnelles de la Parfumerie, de l'Esthétique et de la Cosmétique, FIEPPEC.

Dans un arrêt très attendu du 4 juillet 2019, la Cour d’appel administrative de Paris a considéré que l’UPB remplissait tous les critères de représentativité et a, en conséquence, rejeté cette requête.

La Cour a incidemment rappelé, dans sa décision, que les instituts membres de l’UPB emploient en moyenne un plus grand nombre de salariés que les instituts artisanaux représentés par la CNAIB.
La Cour acte ainsi de l’évolution du secteur esthétique comme de la transformation du modèleéconomique de l’institut et du Spa.

L’UPB a vocation à représenter le monde de la franchise, des instituts regroupés en chaine, des centres de soins innovants, des centres de l’embellissement des ongles et du regard, avec une vision élargie par rapport à celle strictement artisanale du métier.

Nous nous réjouissons évidemment de cette décision.

Nous appelons aujourd’hui l’ensemble des organisations syndicales du secteur, qu’elles soient représentatives des salariés ou des employeurs, à poursuivre leurs travaux avec l’UPB dans un esprit constructif et dans le respect des spécificités de chacun. Le secteur de la beauté et du bien-être est en pleine mutation. Prendre acte de ces transformations, c’est aussi reconnaître que l’UPB représente des entreprises innovantes, à forte employabilité, en phase avec les attentes du consommateur.

Il est grand temps de faire fi du passé et des anciennes inimitiés, pour le bien commun.
Les défis du secteur sont nombreux, 
et ce n’est que solidaires que nous parviendrons à les relever.

L’Union des Professionnels de la Beauté et du bien-être (UPB), syndicat professionnel d’employeurs reconnu représentatif dans la branche esthétique / cosmétique, défend les intérêts des prestataires de services en soins de beauté et les vendeurs de produits cosmétiques (instituts de beauté, Spas, prothésistes ongulaires, maquilleurs...). L’UPB est rattachée à la Confédération Nationale Esthétique-Parfumerie (CNEP).

Site web de l'UPB


Les autres articles de la rubrique

centre-minceur-kensoa-montpellier

Un esprit cocooning

Ouvert en 2012 à Montpellier, KenSoa est le fruit d'une rencontre entre deux femmes, passionnées et complémentaires, qui décident de relever le challenge de créer un lieu unique dédié à la minceur et au bien-être.

  • Par Anne-Sophie Gamelin
Sacha Page ils se sont lancés

Ils se sont lancés : rencontre avec Sacha Page l'alchimiste

Tout a commencé en décembre 2016 quand une de ses amies lui a confié qu'elle cherchait le démaquillant idéal. Il s'est alors interrogé sur le fait de le faire lui-même et c'est à partir de ce moment là que tout commença.

  • Par La rédaction
ahava et tip touch

Quand la Mer Morte rejoint l'Atlantis

La marque de soin originaire de la mer morte ouvre son spa à l’hôtel Atlantis de Sanya au printemps / été 2018.

  • Par Muriel Masiero

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.

    JE M'INSCRIS !

Beauty Forum Paris 2019