beauty-forum-2021

L'actualité des professionnels de la beauté et du bien-être

Accueil » Actus du Marché » CNAIB : LASER EN INSTITUT : NON, ATTENTION DANGER !
j

Auteur(s) : CNAIB-SPA

12/05/2022

Share
123 RF

Laser : interdiction ou autorisation ? Dans l’intérêt des professionnels, GEMME et la CNAIB-SPA, représentée par ses co-présidentes, Monique Amoros et Martine Bérenguel répondent à leurs nombreuses interrogations.

Le projet de décret visant à réglementer l’usage des IPL en France par les professionnels de la beauté, exclut très clairement les LASERS. Il nous apparaît important de rappeler que le cadre règlementaire d’utilisation des IPL défini par ce décret, sera accompagné d’arrêtés qui préciseront les conditions et le contenu de la formation.
En aucun cas, les lasers ne seront autorisés à l’estheticien.ne, bien au contraire: le décret viendra le confirmer.

Un niveau de dangerosité élevé

Le législateur a considéré que l’usage des lasers ne peut être le même que pour l’IPL, principalement en raison du niveau de dangerosité élevé. La lumière de type Laser est par nature beaucoup plus dangereuse, que la lumière issue d’un IPL. Les médecins eux-mêmes doivent respecter leurs codes et obligations. En effet, un médecin ne peut intervenir ni physiquement ni par tout autre moyen technique, dans votre institut pour qu’y soient réalisées des injections ou autres techniques réservées aux médecins.
En complément, l’ANSES indique que :
« – avant tout acte esthétique, le sujet devrait avoir été examiné par le médecin compétent, (…). Il est également recommandé que le sujet soit revu par le médecin à la fin de chaque séance, et bien sûr en cas de survenue d’un effet secondaire ;
– la présence obligatoire du médecin responsable dans les locaux pendant toute la période de réalisation de ces actes».

Laser : facteur de risques

Utiliser un laser fait porter un risque majeur pour les centres d’esthétique, leurs gérants, leurs personnels et leurs clients. Attention, également à l’utilisation d’un appareil permettant les deux applications : LASER et LUMIÈRE PULSÉE.
Si un incident se produit, il ne sera pas complexe pour la partie adverse de démontrer la double utilisation possible. Au-delà, votre assurance se refusera de vous couvrir.
La DGCCRF a connaissance de ces appareils à double emploi, elle sera donc plus attentive.

Les normes : un sujet d’attention

Le sujet des normes est aussi important, sachez investir avec une société pouvant vous apporter les garanties de norme et vous accompagner.
Sachez respecter la limite entre le médical et l’esthétique. Soyons « partenaires » et non en opposition avec les médecins. Des techniques doivent être réservées au corps médical au vu des risques de certaines technologies. D’autres techniques seront plus en adéquation avec le marché de l’esthétique en instituts, sous réserve de formations adéquates.

Pour une pratique sans risque

Nos esthéticien.nes français.es sont parmi les mieux formé.es du monde mais une frontière existe, entre médical et esthétique, respectons-la. Défendons la qualification de nos esthéticien.nes, aidons le marché de l’esthétique à s’approprier des technologies à visées esthétiques et sans risque majeur. Respectons les textes les plus récents et les jurisprudences. La législation doit évoluer en faveur du champ de compétences des professionnels, la CNAIB-SPA et GEMME s’y emploient.
Ils travaillent ces sujets pour vous permettre de développer vos activités avec les évolutions proposées et les nouvelles technologies, toujours dans le respect de vos intérêts, des règles, des lois et en toute sécurité pour le consommateur final.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à interroger la CNAIB-SPA, en contact permanent avec les membres de GEMME et ses spécialistes disponibles pour répondre aux questions sur ces sujets : Cosmétiques, Technologies, Formations, Réglementations, Digital …

Qu’est-ce que le GEMME ?

Groupement des Entreprises de Marques et Matériels Esthétiques, le partenaire privilégié de la CNAIB SPA. Des fournisseurs respectant une Charte de déontologie et participant au développement de l’Esthétique et des esthéticiennes, membres de la CNAIB SPA. La signature de la Charte garantit aux adhérents de la CNAIB-SPA des fournisseurs fiables, responsables respectant les réglementations.