beauty-forum-2021

L'actualité des professionnels de la beauté et du bien-être

Accueil » Tendances et Nouveautés » ÉQUIPEMENT : BIEN LE CHOISIR POUR S’ORIENTER VERS LE SPA
j

Auteur(s) : Anne-Lise Favier

29/09/2021

Share
Équipement-spa-hammam

Lorsque l’on se réfère au spa, on pense forcément à l’équipement lié à l’usage de l’eau. C’est en effet lui qui tient le haut du pavé. Mais pas seulement, puisque désormais, les spas proposent aussi des appareils high-tech pour une prise globale et efficace. Tour d’horizon.

Le spa est clairement dans l’air du temps… Notre besoin de bien-être, conséquence d’un monde qui va toujours plus vite et qui a été fortement ébranlé par la crise sanitaire, ne se dément pas. L’essor du bien-être intéresse logiquement les instituts qui sont nombreux à proposer des expériences de massages relaxants. Mais pour aller plus loin et mettre un pied de manière franche dans l’univers du spa, l’équipement doit aussi répondre à l’appel. Et dans ce domaine, rien ne doit être laissé au hasard. Une fois que la question de la clientèle est posée (mes clients seront-ils intéressés ?), vient celle de savoir quel choix opérer pour introduire un équipement lié à l’eau. Dans ce cadre, se posent deux autres questions : celle de la place et celle des travaux (notamment de plomberie) que cela va entraîner. Un spa digne de ce nom se doit d’être relativement spacieux, tant au niveau de l’espace d’accueil, des vestiaires que des différentes cabines. Il invite à la détente : il se doit donc de répondre à ces codes. Exit l’équipement qui prend tant de place que l’on a l’impression étouffer.

Équipement humide : jacuzzi ou balnéo ?

On peut donc hésiter entre la balnéothérapie, la douche sous affusion et le jacuzzi. Chacun présente ses avantages et ses inconvénients. La baignoire de balnéo ou la douche occupe peu de place et ne demande qu’une arrivée et une évacuation d’eau, relativement classique ; le jacuzzi requiert davantage d’espace et surtout, un système efficace de filtration puisqu’il n’est pas vidé à chaque client. Si la baignoire et la douche sous affusion permet d’offrir des soins individuels sur mesure, le jacuzzi a plutôt une visée collective. En balnéothérapie, l’équipement d’hydromassage ou de douche constitue un soin à part entière, d’autant plus s’il est accompagné d’une option de chromothérapie ou de programmes sonores : complété par certains produits cosmétiques (huiles essentielles, boues marines, sels ou poudres), ce système libère du temps pour l’opératrice. Seuls écueils, la température qui diminue au cours du soin pour la baignoire et le volume d’eau consommé. Un inconvénient que ne possède pas le jacuzzi, qui se positionne davantage comme un lieu de détente entre deux soins : il peut être intéressant d’en proposer un lorsque l’espace est suffisant et qu’il peut être installé dans un endroit agréable (avec vue !). Cet équipement présente l’avantage de pouvoir proposer, entre chaque soin, une pause détente dans un univers aquatique relaxant. Attention à bien choisir un modèle qui ne soit pas trop bruyant, puisqu’on vise la sérénité.

Sauna ou hammam ?

Qui dit spa entraîne immédiatement la vision d’un sauna ou d’un hammam. Chaleur humide ou sèche, les deux permettent d’accueillir plusieurs personnes, mais requièrent de l’espace : vous pouvez bien sûr opter pour un équipement de petite taille, mais pas moins de deux personnes, pour les soins duo par exemple. Le décor importe également puisqu’il est diamétralement opposé : le bois du sauna ou la mosaïque du hammam n’invite pas à la même expérience. Petit plus pour le hammam, qui permet de faire des soins gommants au savon noir. Le choix de l’un ou l’autre matériel dépend donc de votre carte de soins et de la cohérence que vous voulez lui donner en fonction de l’ambiance globale du lieu.

Équipement high tech : une technologie optionnelle

Maintenant que la détente est au rendez-vous, il peut être intéressant de proposer des expériences high-tech à votre clientèle : elle appréciera de pouvoir tonifier son corps avec un équipement minceur. Ainsi, les appareils proposant de la pressothérapie, de la cryothérapie ou du palper-rouler sont des classiques de l’offre minceur. Certains d’entre eux présentent la particularité d’être tout-en-un ou presque, ce qui représente certes un investissement de départ mais se rentabilise rapidement à l’utilisation. Pensez aussi à votre clientèle et à ses besoins en proposant une offre la plus généraliste possible, mais un tant soit peu personnalisable afin qu’elle ait vraiment la sensation d’accéder à un moment unique, conçu que pour lui. La même démarche peut être appliquée aux soins visage, dont notamment l’anti-âge qui est en pleine expansion : certains appareils vont utiliser la lumière, d’autres les ondes, mais il faut toujours garder à l’esprit que l’utilisation de la technologie nécessite à la fois une solide formation et la mise en place de cures pour une efficacité optimale. Au coup par coup, la technologie ne présente pas réellement d’intérêt. Réfléchissez donc bien avant d’investir dans un équipement coûteux si vous n’êtes pas sûre de séduire la clientèle. Mais si vous savez mettre cette offre en valeur, sachez qu’elle peut non seulement vous apporter du chiffre d’affaires, mais aussi vous libérer du temps pour d’autres tâches.