beauty-forum-2021

L'actualité des professionels de la beauté et du bien-être

search
  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn
  • YouTube
j

Auteur(s) : Isabelle Louet

31/05/2021

Share
seemycosmetics

Exigeante, perfectionniste, Elodie Raheria parcourt le monde pour se former aux techniques de soin les plus avancées et découvrir les appareillages les plus performants. Sa dernière innovation : le lift coréen.

Une nouvelle approche

« Désormais, les clients souhaitent des résultats rapides, durablement visibles. L’époque des cures de dix séances ou plus est révolue, maintenant, on est dans le 1 +1=3, on doit être en mesure de leur donner le meilleur en trois visites ». Plus encore, les clients veulent des soins qu’ils peuvent prolonger seuls chez eux. « Quand les instituts ont fermé, les gens ont du se débrouiller, il fallait les aider à distance. Aujourd’hui, ils aspirent à poursuivre sur cette lancée ». Mais la Covid marque aussi un changement dans les soins attendus. « Avec le masque, de nombreux problèmes cutanés ont surgi ».

L’heure de la transformation

Se transformer ? Évoluer ? Pour Élodie, ce n’est pas un problème, car elle avait entamé sa métamorphose avant le Covid. Cette parenthèse lui a permis d’accélérer le processus. Exit SeeMy by E.R, place à SeeMy Cosmetics. Experte du regard « ma première passion » et des techniques avancées « j’utilise le meilleur des nouvelles technologies comme la radiofréquence, les ultrasons, etc. », la jeune femme qui avait déjà créé le « Total Beauty concept » pour répondre aux clientes qui lui demandaient d’intervenir sur les cheveux, etc. va encore plus loin. « Désormais, SeeMy Cosmetics s’occupe de LA peau ». Pour cela, elle réécrit de nombreux protocoles, en conçoit d’autres « on a ajouté des modules à l’Hydrafacial afin de personnaliser les soins » et innove avec ses deux nouvelles thérapeutes, Laurianne Diez et Chloé Sauvain. « Pour le printemps 2021, on a mis au point l’Alma Accent Prime qui combine l’action d’une nouvelle technologie de radiofréquence et d’ultrasons Alma Accent Prime et le Dual RF by SeeMy Cosmetics qui potentialise les bienfaits des modelages manuels selon la méthode de la Brésilienne Renata França à travers la machine de radiofréquence et ultrason Alma Accent Prime ». Depuis plus de 18 mois, Élodie travaillait aussi sur sa propre gamme de cosmétiques avec des laboratoires coréens et allemands, avec toujours la même exigence : « être dans la beauté correctrice et réparatrice ». Car les problèmes de peau, Élodie connait bien « petite, j’avais une peau atopique » et se souvient des cataplasmes de miel manuka que lui appliquait sa mère. Loin d’être une coïncidence, son premier Mimacalm balm est une crème multiusage particulièrement adaptée aux peaux en quête d’hydratation (35 € les 10 ml).

Sa révolution, le lift coréen

Mais sa plus grande nouveauté est le Lift coréen qu’elle découvre en Asie. Lors d’un salon, en 2019, Élodie tombe en admiration face au teint de porcelaine d’une Japonaise. « Un teint obtenu grâce à une solution à base de cellules souches humaines pulvérisée avec un airbrush, une petite machine qui s’utilise sans contact direct avec la peau ». Précurseure de tendances, Élodie décide d’importer ce produit en France. Pour y parvenir, elle soulève des montagnes pour trouver le fabricant, négocier les droits exclusifs sur l’Europe, devenir la seule importatrice et surtout pour proposer un produit répondant à ses attentes. « En France, les soins à partir de cellules souches humaines, reste impensable, alors, je leur ai donc demandé de mettre au point une formule à base de cellules souches végétales ». Des mois de recherches, de tests, d’essais et victoire, la veille du premier confinement, Élodie obtient le produit souhaité à base de Gingseng vieilli de cent ans, d’Edelweiss, de criste-marine, de spiruline, etc. « Un formidable concentré de vitamines, d’antioxydants, d’acide hyaluronique, de céramides, de phyto-polyamides ».

Une égérie inattendue

Un produit unique qui répond en tous points aux attentes des clients depuis le Covid « Une seule et même ampoule s’utilise au choix pour le visage, le décolleté, le cuir chevelu ou le corps. Dès la première séance, le teint est lumineux et l’ovale du visage redessiné ». Mais si le produit s’adapte à toutes les peaux et en traite toutes les problématiques, du relâchement cutané, à l’acné en passant par les pores dilatés », on peut faire usage de l’appareil, l’Airbrush Ruby-Cell, chez soi ou en institut ». Pour permettre aux utilisateurs de profiter au mieux de cet appareil, Élodie a créé son académie pour former les professionnels, mais également les clients « en présentiel ou par zoom ». Si Élodie a pris tous les risques pour imposer son lift coréen, elle a trouvé en Naomie Campbell, une égérie inattendue « Dans une vidéo sur YouTube, elle a présenté l’Airbrush comme son soin de beauté préféré, parce qu’elle apprécie qu’il soit non invasif ». Décidément, 2020 aura été une année très spéciale pour Élodie.