Logo-Beauty-Forum-2023

L'actualité des professionnels de la beauté et du bien-être

Logo-Beauty-Forum-2023
j

Auteur(s) : Isabel Barbier

14/06/2023

Share
SOINS ÉNERGÉTIQUES

Apprendre à réaliser des soins énergétiques n’est pas plus compliqué que de se perfectionner dans la minceur ou que d’apprendre à conduire. Tout apprentissage nécessite de sortir quelque peu de sa zone de confort. L’énergétique est un apprentissage comme les autres, qui fait appel à des connaissances que nous avons tous, mais organisées différemment et avec une vision et un vocabulaire spécifiques.

Depuis quand existent les soins énergétiques ?

Les soins énergétiques existent depuis toujours, car si la Médecine Traditionnelle Chinoise a dressé les grandes lignes de la philosophie de diagnostic et de soin il y a plus de 4000 ans, les soins d’énergie existent dans beaucoup d’autres peuples depuis la nuit des temps : que ce soit en Inde (ayurveda 6000 ans), en Afrique, en Asie (Thaïlande, Vietnam…), dans le Pacifique (par exemple la technique lomi lomi) ou même en Amérique du Nord et en Europe (soins chamaniques indiens Lakotas ou celtes). On trouve ces rituels dans tous les soins proposés aujourd’hui en Occident, et ils ont tous une racine commune qui est le fondement même de notre humanité.

Les 3 principes fondamentaux de la vision énergétique

Dans les soins esthétiques et de mieux être, la vision énergétique est positive et optimiste. Elle est basée sur trois grands principes. 1 – Tout est vivant : tout est vibration (couleurs, sons, échanges, etc.) et tout est communication (interne-externe, haut-bas, dedans-dehors) ; 2 – Tout est mouvement : tout se transforme, se modifie, se métamorphose. Rien n’est inerte ; 3 – L’être humain est un microcosme dans le macrocosme: l’être humain est issu de la nature dont il ressent les lois. Par exemple, connaître le cycle des saisons, observer ses effets sur notre peau, notre corps, notre mental est un premier pas de conscience que nous sommes vivants et en mouvement. En d’autres mots, tout est possible en énergétique ou plutôt rien n’est impossible, quel que soit le domaine : anti-âge, minceur, relaxation, problèmes spécifiques de peau (acné, rougeurs, rides, boutons, etc.) ou de comportement (fatigue, insomnie, stress…), car rien n’est inerte, définitif. Tout peut être modifié, transformé, amélioré soit durablement, soit définitivement.

Comment établir un diagnostic dans le cadre des soins énergétiques ?

L’énergétique tient toujours compte en premier lieu du climat (l’état émotionnel et plus généralement, la réactivité réflexe par rapport à une stimulation) avant de s’occuper des effets sur le corps. C’est en effet, dans 90% des cas, l’émotion qui engendre un dysfonctionnement dans la bonne circulation énergétique de l’organisme. Il arrive aussi qu’il y ait un dysfonctionnement énergétique dû à un problème « mécanique », congénital ou génétique : on en tient compte bien entendu. On s’attardera alors sur l’amplification des conséquences en améliorant les effets. D’une façon générale, il est impossible d’obtenir un résultat à long terme si l’on n’identifie pas la cause, qu’elle soit matérielle ou émotionnelle, qui a laissé sa trace sur le plan physique. Ainsi, comme dans une enquête policière, nous devons répondre à trois questions : Où le problème se situe-t-il ? ? Comment s’exprime-t-il ? Quand s’aggrave-t-il ou s’améliore-t-il ?

Comment intervenir en cosmétique énergétique ?

Quand on comprend la subtilité des messages envoyés par le corps, on a conscience que notre intervention doit être comprise par l’intelligence de notre organisme. Notre proposition doit être de plus acceptée et respectée par notre propre entité vivante et sensible qui réagit très bien à tous les stimuli reçus, même si nous n’en avons pas conscience. De notre point de vue, les outils d’intervention (les produits) qui se revendiquent énergétiques doivent être formulés dans le respect du fonctionnement de la peau. Exit donc les actifs synthétiques, les formules surchargées et les dosages trop importants comme les huiles essentielles qui, utilisées de façon quotidienne, finissent par faire réagir les systèmes de défense de la peau, produisant des inflammations très difficiles à traiter par la suite. Les meilleures réponses en matière de résultat sont obtenus avec des produits purs (sans additifs, etc.), vivants (traçabilité, procédé de culture…), voire polymorphes (s’adaptant par un changement de texture à la peau à l’instant T) et vibratoires (couleur, aromathérapie énergétique des saveurs et densités).

À lire aussi : Misez sur le positif pour une meilleure santé