beauty-forum-2021

L'actualité des professionnels de la beauté et du bien-être

Accueil » Actus du Marché » MAGIC DERMO, LA (R)ÉVOLUTION D’INOVEL
j

Auteur(s) : Muryel Jappont Louis-Marie

17/09/2021

Share
technologies-leds-corpoderm

Inovel a lancé la Magic Dermo sans fil. Légère, maniable, sans fil ni pédale et accessible, elle coche de nombreuses cases. Jean Christian André, aux commandes d’ITC / Inovel lève le voile sur une machine très attendue et disponible depuis mi-août.

Les professionnels en rêvaient, Inovel a relevé le défi avec la Magic Dermo sans fil. Un appareil sans fil ni pédale et accessible dont le but est de libérer la pratique. Jean Christian André, à la tête d’ITC / Inovel dévoile sa nouveauté disponible depuis mi-août.

Quatre mots pour définir votre nouveauté ?
Jean-Christian André : Autonome. La Magic Dermo, déclinée en blanc, noir mat et rose, fonctionne sans fil ni pédale. Tout est embarqué. C’est la machine autonome la plus légère du monde. Un appareil très attendu tant la dimension d’autonomie ravit celles et ceux qui, ces derniers mois, ont eu l’occasion de la tester. Cela change tout. 1h30 de temps de charge pour 6 heures d’autonomie. Légère. L’appareil pèse précisément 99 grammes. Des appareils encore légers existent en maquillage permanent, certes, mais ils ne sont pas autonomes. La performance est d’ordre technologique. Nous sommes parvenus à proposer une machine de moins de 100 grammes batterie comprise. Polyvalente. Avec cet appareil, nous pourrons associer deux univers : celui du maquillage permanent avec la tricopigmentation et la correction, mais aussi susciter l’intérêt des 41 % de tatoueuses dans le cadre d’une pratique du tatouage artistique. Vertueuse. Nous n’avons pas fait de compromis : il fallait une machine plus légère, polyvalente, performante et plus vertueuse pour la planète. Une grande quantité de déchets et de plastiques servant à protéger les différents éléments de l’appareil ont été éliminés. Là, seule la Magic Dermo est à emballer ! Dans les mois à venir, nous inciterons nos clients à recycler leurs machines.
Et aussi, une première mondiale. L’appareil, doté de trois manchons interchangeables, permet de travailler avec quasi toutes les aiguilles du marché : Inov’M, twist et les cartouches tattoo. Un détail qui supprime, encore, une contrainte pour les professionnels. Ils sont désormais libres de choisir.

Quels sont vos objectifs ?
J.-C. A. : Bien que ce ne soit pas mon métier, je l’ai testé en tricopigmentation. Il faut se rendre à l’évidence : ces gestes quelques peu complexes et surtout définitifs deviennent plus simples. On oublie l’appareil ! Un constat confirmé pour toutes celles et ceux qui l’ont eu en main. Mon objectif est de libérer la famille du maquillage permanent et que le plus grand nombre de personnes l’essaient. Le prix de cette innovation technologique n’est pas un frein : 333 € hors taxes. L’appareil est accessible et doté d’un service après-vente qui sera en mesure de le réparer ou de le changer en cas de panne. L’international constitue aussi très clairement un de nos objectifs.

La Magic Dermo annonce-t-elle une nouvelle appétence des professionnels pour des appareils plus légers, plus maniables et sans fil ?
J.-C. A. : Nous sommes sur ce créneau depuis 3-4 ans. Effectivement, la première machine a été difficile à maîtriser en termes de développement. Les progrès réalisés dans le domaine technologique, notamment en matière de batterie, permettent de produire de tels appareils, à l’image des voitures électriques qui ne cessent de gagner en autonomie. Les professionnels attendent ce type de machine ! Nous, nous sommes dans le négoce. À ce titre, nous écoutons nos clients et allons chercher ce que nous n’avons pas en catalogue. Quand il y a eu la possibilité de lancer une machine de tatouage nomade, nous y sommes allés. Verdict ? La Travel Pen, première de la série qui comprend également la Sailor pen et la Nomad. Elle n’était pas le fruit de la demande, mais d’un besoin que nous avons créé. Nous avons bouleversé les habitudes. Aujourd’hui, l’arrivée de la Magic Dermo acte que ce type d’appareils réduisant considérablement les contraintes (fil, pédale, autonomie) fonctionne. En plus de la technologie, nous avons multiplié les détails afin de proposer un appareil abouti, capable de répondre aux exigences des univers du tatouage et de la dermopigmentation.