beauty-forum-2021

L'actualité des professionnels de la beauté et du bien-être

Accueil » Business » GÉRER SES ÉMOTIONS : OBSTACLE OU FAIBLESSE ?
j

Auteur(s) : Laëtitia GRENNEPOIS

9/06/2021

Share
gerer-ses-emotions

Les émotions font partie de votre quotidien. Apprendre à les accueillir, les comprendre, les gérer, et ne plus les subir, permet de préserver une sérénité bien utile, tant dans le cadre de votre vie personnelle que professionnelle.

Émotion : obstacle ou faiblesse ? Bien plus qu’un état que l’on subit, une émotion aide à mieux se comprendre, à résoudre un problème ou à prendre une décision. Chacune d’elles augmente votre capacité à vous adapter à chaque situation de la vie. Ces précieux indicateurs déterminent si votre système de valeurs est nourri ou mis à mal. Si vos besoins sont satisfaits ou pas. Et jusqu’à quel point la situation ou les évènements vous conviennent vraiment.

Le psychologue américain Paul Ekman, pionnier dans l’étude des émotions, a observé les expressions faciales dans plusieurs cultures et a dénombré six émotions fondamentales : la joie, la colère, la peur, la tristesse, la surprise, le dégoût. Il est nécessaire d’apprendre à les décoder et à vous en servir dans les situations du quotidien pour :

• obtenir des informations sur ce qui se passe en vous ;
• préciser un ressenti ;
• identifier les réactions et comportements attachés aux émotions.

Voici quelques étapes à suivre :

1/ Apprenez à les reconnaître
La toute première étape consiste à être attentif à votre état émotionnel. Dans le tourbillon de vos multiples actions quotidiennes, vous en oubliez souvent l’essentiel : votre bien-être. Maîtriser vos émotions est avant tout un acte d’introspection. Lorsqu’une difficulté ou une situation suscite en vous des sentiments, questionnez-vous sur :

• qu’est-ce que je ressens en ce moment face à ce défi, cette mission ?
• avec quelle intensité l’émotion que je ressens se manifeste-t-elle ?

2/ Interprétez leur message 
– La joie : 
un état de satisfaction et de bien-être qui se manifeste par de la gaieté et de la bonne humeur. Elle accroît votre énergie, votre motivation et votre confiance en vous. C’est une émotion communicative et stimulante pour l’entourage.

– La surprise : provoquée par un événement inattendu, positif ou négatif, en lien avec un changement imminent ou par une révélation allant à l’encontre de votre perception, de vos représentations. Elle est généralement brève, puis s’estompe ou laisse place à une autre émotion. Elle provoque des réactions physiologiques de stress, comme l’adrénaline ou la tension des muscles.

– La colère : une réaction de protection, éprouvée lorsque vous rencontrez un obstacle où vous avez le sentiment d’être face à une injustice, voire une atteinte à votre intégrité physique ou psychologique.

– La peur :
 une émotion d’anticipation, qui augmente votre niveau de vigilance. Utile lorsqu’elle vous informe d’un danger, d’une menace potentielle réelle ou imaginaire. Elle vous prépare à fuir ou à agir. Elle peut être également liée à une appréhension et peut alors s’avérer stimulante ou bloquante.

– La tristesse : liée à une perte, une déception, un sentiment d’impuissance, un souhait insatisfait. Elle se caractérise par une baisse d’énergie, de la démotivation.

– Le dégoût : correspond à un rejet, une aversion physique ou psychologique envers un objet, de la nourriture ou une personne, perçus comme nuisibles. En entreprise, le dégoût peut conduire au conflit, notamment de valeur.

Lorsque vous ressentirez de la joie, de la colère, de la peur… ne cherchez pas uniquement à savoir comment maîtriser vos émotions, mais demandez-vous quel besoin se cache derrière celles-ci ?

3/ Faites une introspection 
Elle vous donnera l’occasion de prendre du recul vis-à-vis de l’émotion et de recueillir certaines informations sur vos besoins et vos attentes. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises émotions. Elles sont toutes nécessaires et sont le signe que vous ne tenez pas compte d’une nécessité fondamentale. La prise en considération de vos propres besoins et de vos désirs vous amènera à prendre de bonnes décisions.

Lorsqu’elles sont source d’énergie, les émotions constituent un moteur puissant. Mais elles peuvent aussi constituer un frein et provoquer des effets indésirables vous empêchant d’agir. À titre d’exercice : la peur de ne pas être à la hauteur peut vous amener à refuser une promotion, à ne pas oser demander de l’aide. À l’inverse, la réussite d’un projet procure une grande satisfaction, de l’enthousiasme. Elle vous stimule et elle constitue une dynamique tout en renforçant votre élan.

Soyez attentive à vos émotions, à vos ressentis. Osez mettre des mots sur leur intensité, afin de développer votre conscience émotionnelle. Cette routine quotidienne donne accès à une compréhension de soi plus fine et favorise également une meilleure communication.