beauty-forum-2021

L'actualité des professionnels de la beauté et du bien-être

Accueil » Non classé » ILS SE SONT LANCÉS : INOPIA
j

Auteur(s) : Johanna AMSELEM

9/06/2021

Share
Inopia

Du rêve à la réalité. Ce qui n’était qu’un projet, il y a quelques mois, est devenu une entreprise. La Leur. Témoignage.

Jeannine Poll Gouater n’a que 30 ans, mais elle sait exactementce qu’elle veut. Titulaire d’un BTS esthétique/cosmétique, la jeune trentenaire a travaillé plusieurs années dans le spa du Dr Hauschka à Paris, sans jamais perdre de vue son objectif
« Depuis toujours, je veux créer ma marque. J’avais fait un stage chez une créatrice de parfum qui a été extrêmement enrichissant », explique la fondatrice d’inopia cosmétique. Fin 2016, son rêve prend vie et sa marque voit le jour.»

Jeannine Poll Gouater commence en douceur et lance deux produits : une crème douche bois de rose et fleur de poirier et un lait corps hydratant fleur de lys et nénuphar. Les odeurs sont au cœur de sa démarche. « En tant que consommatrice, je ne trouvais jamais le produit pour le corps qui correspondait à ce dont j’avais envie de sentir. La palette est bien moins large que celle des soins visage. Trop souvent les mêmes fragrances reviennent rose, karité ou noix de coco », regrette la fondatrice. Alors, pour satis-faire ses attentes, elle a imaginé la sienne. 

Mai 2020, changement de cap 

Avec l’expérience, inopia a su saisir avec précision, ce que les consommatrices recherchaient. Verdict : « À l’avenir, la marque se focalisera sur la crème douche avec ou sans grain », annonce Jeannine Poll Gouater. La création des produits ne sera plus réalisée par un laboratoire, la fondatrice veut retrouver sa liberté. « Je veux mettre en avant le «fait main» car ce critère importe beaucoup pour ma clientèle. Cette nouvelle manière de fonctionner va m’apporter plus de liberté en termes de création de parfum et de texture. Je veux que ma marque reste ce qu’elle est, avec ses produits féminins, sensuels et sa rondeur ». Tous les produits sont fabriqués en France, dans le Var. Les matières premières viennent de France, d’Espagne, d’Italie et d’Allemagne. De plus, 95 % des|ingrédients sont d’origine naturelle. Si le contenu est pensé avec le plus grand soin, le contenant doit également être irréprochable. Pour cela, elle propose un emballage écoresponsable signé Les Belles Musettes. « Aujourd’hui, les consommatrices exigent de connaître l’origine des produits, elles veulent davantage de transparence. Elles plaident pour un retour à l’essentiel ». 

La beauté, un état d’esprit 

Dans les prochains mois, la jeune femme proposera de nouveaux parfums. Comme son nom latin le laisse penser, inopia cultive sa rareté. Passionnée d’art, d’architecture et de haute joaillerie, la fondatrice s’inspire de ces influences pour créer ses produits. Pour ses pro-chaines créations, elle fourmille d’idées. Elle aimerait proposer un produit entre l’Italie et l’Égypte avec des notes de datte, de figue, de musc, de raisin, etc. Invitation au voyage encore, puisqu’elle a imaginé un autre produit entre la France et l’Angleterre. Pour celui-ci, les fragrances sont plus florales, teintées, entre autres, de pivoine ou de tulipe. 

Jeannine Poll Gouater en est convaincue : la beauté n’est pas seulement un geste, c’est un véritable état d’esprit. Un mantra qu’elle développe au quotidien en réfléchissant à des cosmétiques qui apportent une vraie plus-value tant physique qu’émotionnelle. Tous ces produits sont uniquement disponibles en ligne sur l’e-shop de la marque. La trentenaire veut impliquer au maximum ses clientes dans sa démarche. Pour cela, elle a également mis en ligne son processus de création sur sa chaîne YouTube.