Logo-Beauty-Forum-2023

L'actualité des professionnels de la beauté et du bien-être

Logo-Beauty-Forum-2023
j

Auteur(s) : Anne Masson

23/11/2023

Share
hypoderme

L’hypoderme est un tissu graisseux vascularisé composé de lobules adipeux contenant des adipocytes. Troisième couche de notre peau, il sert à la fois de protection thermique et mécanique. 

L’hypoderme, un tissu conjonctif particulier

Le tissu adipeux sous-cutané, plus connu sous le nom d’hypoderme, constitue la troisième couche de notre peau. Situé au niveau de la partie inférieure du derme, il fait la jonction entre le système tégumentaire et les structures anatomiques sous-jacentes que sont le plus souvent les muscles. Sa constitution particulière le distingue du modèle de tissu conjonctif que constitue le derme. En effet, il contient principalement des cellules très spécialisées, appelées les adipocytes.

Des adipocytes par milliards !

Le tissu adipeux blanc représente 15 à 20 % de la masse corporelle d’un individu de poids normal, ce qui correspond à 50 à 80 milliards d’adipocytes répartis dans la quasi-totalité de notre organisme. L’adipocyte est une petite cellule de quelques micromètres (60 µm en taille normale) qui a la faculté de changer de volume en fonction de sa charge en lipides. L’adipocyte, s’il grossit, atteint cependant sa taille maximale à 200 µm, ce qui entraîne alors la différenciation d’autres cellules en nouveaux adipocytes pour stocker les lipides excédentaires.

De la lipogenèse…

La troisième couche de notre peau constitue la réserve énergétique de notre corps. Les adipocytes assurent le stockage et la libération d’énergie. La lipogenèse est le phénomène de stockage et de mise en réserve des lipides sous forme de triglycérides. Cette fonction de l’adipocyte intervient principalement pendant la digestion, période durant laquelle les lipides alimentaires, les acides gras ou encore le sucre que nous mangeons subissent des transformations pour devenir triglycérides. Ces derniers sont mis en réserve dans les adipocytes et constituent ainsi la réserve d’énergie.

… à la lipolyse

Notre corps est en perpétuelle demande d’énergie, ne serait-ce que par le fonctionnement physiologique de nos organes mais aussi principalement de notre tissu musculaire. Ceci entraîne la mise en circulation des graisses préalablement stockées lors de la digestion. Ce phénomène est appelé lipolyse et consiste en la transformation inverse des triglycérides mis en réserve dans les adipocytes. Les acides gras et le glycérol sont alors libérés dans le sang pour fournir à notre organisme l’énergie nécessaire.

L’hypoderme et ses fonctions secondaires

Le stockage et la libération d’énergie sont la fonction principale et indispensable pour notre organisme. Toutefois, l’hypoderme regroupe également d’autres fonctions. Il est notamment un réel amortisseur de chocs et protège ainsi mécaniquement nos organes et nos muscles sous-jacents. Dans sa fonction plastique, l’hypoderme modèle la silhouette de l’être humain en fonction de son âge, de son sexe mais aussi des apports nutritionnels.

A lire aussi : 5 choses à savoir sur le film hydrolipidique