beauty-forum-2021

L'actualité des professionnels de la beauté et du bien-être

Accueil » Sponsorisé » 5MK POLYNESIAN SPIRIT : POUR LES PROFESSIONNELS DE LA BEAUTE ET DU BIEN-ETRE
j

Auteur(s) : Contenu sponsorisé

17/09/2021

Share
easy Chakras LUNO

Fondée par Keyshi, 5 MK POLYNESIAN SPIRIT est la première marque de cosmétiques haut de gamme 100% polynésienne. Sa créatrice, Monoï Designer Tahiti i Tahu’a, a forgé sa réussite au pays du Monoï via un parcours Paris, Tahiti, Berry.

Le Monoï, un produit mythique

La jeune et ambitieuse marque 5MK POLYNESIAN SPIRIT est une entreprise familiale à l’histoire forte. Elle représente la tradition, les valeurs et la culture polynésienne à travers le Monoï de Tahiti, qui n’est pas seulement une huile solaire mais l’huile du Soleil, source de bien-être et de joie. Le Monoï est un produit légendaire et lifestyle aux multiples vertus cosmétiques et rituels. C’est à la fois une huile de massage et un produit cosmétique naturel et sacré. Pouvant être utilisé par tous et sur toutes les peaux, ses bienfaits sont visibles sur le corps, le visage et les cheveux. Il nécessite donc d’y apporter une expertise particulière.

Une huile à l’usage spécifique

Nombre de personnes raffolent du Monoï de Tahiti mais peu d’entre elles savent vraiment en quoi il consiste et connaissent son usage. Cette constatation vaut aussi pour les professionnels de la beauté. Alors qui mieux qu’une vahiné, une Polynésienne adepte et addict au Monoï, pour en faire la promotion et l’éducation ? N’oublions pas que nous aimons le Monoï pour Tahiti, et Tahiti pour les Polynésiens. Donc le fait qu’une vraie Tahitienne soit à l’origine de 5MK POLYNESIAN SPIRIT prend tout son sens quand on sait comment les industriels se sont emparés de cet ingrédient paradisiaque qu’est le Monoï. Pour parfois en commercialiser une version frelatée, très éloignée de la version originale en termes d’utilisation et de composition.

Le Monoï, un allié contre le froid

Sachez qu’en Polynésie, on n’utilise pas le Monoï pour bronzer mais pour se protéger du froid car, malgré plus de 300 jours de soleil par an, le delta entre l’eau de l’océan à 25°C et la température de l’air à 40°C crée un choc thermique. Les Polynésiens utilisent aussi le monoï à la plage pour s’hydrater et éviter que leur peau sèche et tiraille à cause de l’eau salée.