Logo-Beauty-Forum-2023

L'actualité des professionnels de la beauté et du bien-être

Logo-Beauty-Forum-2023
j

Auteur(s) : La rédaction

11/11/2023

Share
beauté privée nelly rodi

Beautéprivée et le cabinet de tendances NellyRodi publient une étude conjointe sur l’évolution des habitudes de consommation beauté des Français. Le résultat est clair : les promesses scientifiques ne suffisent plus.

Cette étude conjointe Beautéprivée et NellyRodi permet de fournir une perspective précise sur les comportements de consommation beauté des Français*. Elle avait pour objectif de donner la parole aux « vrais » consommateurs de beauté, d’apporter un regard croisé sur ce que sera la beauté de demain, de dresser un portrait des consommateurs beauté français et d’identifier les opportunités business associées.

La beauté : une recherche de bien-être et de fonctionnalité

Pour 72 % des sondés, la beauté inspire d’abord une intention pour soi de plaisir, de bien-être dans le but de se sentir bien à l’intérieur comme à l’extérieur. En revanche, les décisions d’achat sont plus pragmatiques puisque le prix est décisif dans l’acte d’achat pour 46 % des répondants. L’efficacité (pour 37 %) arrive en 2ème position pour répondre à un besoin spécifique de beauté et de santé, révélant ainsi une expertise croissante. D’ailleurs la composition des produits est capitale pour 36 % d’entre eux.

Des critères d’achat en évolution

Le passage à l’acte d’achat, plus raisonnable, privilégie 4 grands axes :

L’accessibilité : les achats sont principalement motivés par le besoin de remplacer un produit fini (71 %) ou par un besoin spécifique (59 %), ainsi que par les promotions (59 %). Près de la moitié des consommateurs dépensent entre 30 et 50 euros par mois.

Toujours plus de sécurité : les Français restent attentifs aux produits qu’ils consomment et ont besoin d’être rassurés : 44 % font attention à la toxicité des produits, lisent la composition et évitent certains ingrédients. Ils se rassurent en demandant conseil, à la fois aux professionnels (43 %), à leurs pairs (24 %) et se réfèrent aux avis clients (36 %).

Une quête d’efficacité : les consommateurs de beauté français ont développé une certaine connaissance de leur peau et des produits qui lui conviennent le mieux en vue d’une efficacité durable : 75 % des interrogées ont une routine courte en semaine et utilisent entre 1 et 5 produits. 51 % choisissent des produits avec des ingrédients actifs spécifiques.

Une démarche plus engagée : la question de la conscience écologique & sociale commence à infuser dans les achats beauté, sans être pour autant un pré-requis à l’achat. Deux engagements génèrent ainsi une plus forte adhésion : une production respectueuse de l’environnement (59 %) et le respect des salariés (39 %).

Les archétypes de consommateurs pour demain

5 profils de consommateurs se dessinent.

1 – Les casuals – La beauté plaisir (35 %) : la beauté comme moyen de se maintenir.

2 – Les wellness seekers – La beauté saine (27 %) : la beauté comme hygiène de vie.

3 – Les classiques – La beauté statutaire (18 %) : la beauté comme un moyen de se sentir bien.

4 – Les beautystas – La beauté experte (12 %) : la beauté comme best version of myself.

5 – Les cool kids – La beauté divertissement (8 %) : la beauté comme un moyen de se divertir.

*Étude quantitative exclusive menée en septembre 2023 sur 2105 répondants issus des bases de données clients Beauté Privée (2/3) et Showroom Privé (1/3), au service d’un éclairage réaliste des habitudes de consommation des Français

A lire aussi : Top 3 des routines beauté sur les réseaux sociaux