beauty-forum-2021

L'actualité des professionnels de la beauté et du bien-être

Accueil » Tendances et Nouveautés » LA LUMIÈRE BLEUE & LE VIEILLISSEMENT DE LA PEAU
j

Auteur(s) : Andrea Weber et Elena Helfenbein

24/11/2022

Share
LUMIÈRE BLEUE

Parmi les facteurs qui influencent le vieillissement de la peau, on compte la lumière bleue. Avec l’explosion du numérique qui fait partie intégrante de nos vies, chacun d’entre nous s’y retrouve exposé plusieurs heures par jour… Le digital aging (ou vieillissement numérique) est donc devenu un sujet brûlant dans le secteur de la beauté.

 

 

La lumière bleue correspond à la longueur d’onde émise par des appareils tels qu’ordinateurs portables, smartphones, tablettes et téléviseurs. On en connaissait déjà les effets délétères sur les yeux et l’attention. Des études se sont également penchées sur les interactions de ces longueurs d’onde avec l’épiderme. C’est ainsi qu’aujourd’hui, il est prouvé que la lumière bleue constitue un facteur aggravant du vieillissement cutané.

La lumière bleue et la peau

La lumière bleue accélère la formation de radicaux libres dans la peau et peut la rendre plus sensible aux changements oxydatifs. Ces changements ont toujours un impact immuable, peu importe la cause de l’oxydation. Impossible donc, fondamentalement, de déterminer quelle ride a été provoquée par quelle longueur d’onde. Autres dommages potentiels causés par la lumière bleue : une augmentation de la pigmentation ou de la sensibilité de la peau.

Comment protéger sa peau ?

Contre ces agressions causées par la lumière bleue, les crèmes solaires classiques n’offrent aucune protection. En effet, leurs filtres ne désamorcent que les rayons UV et non pas les longueurs d’onde de la lumière bleue. Par conséquent, seuls les soins contenant des piégeurs de radicaux libres constituent une barrière suffisante. Parmi les plus efficaces, on trouve les peptides de cacao, ainsi que les vitamines E et C : des composants présents dans de nombreux produits cosmétiques.

Changer ses comportements

Que l’on soit esthéticienne ou client, nous faisons sans cesse des choix tout au long de notre vie. Donc au-delà d’utiliser des produits cosmétiques ciblés (et ils sont de plus en plus nombreux), un mode de vie sain, une alimentation équilibrée et limiter son « exposition numérique » permettent de conserver actives plus longtemps les fonctions cellulaires vitales. Dans votre institut ou votre spa, il peut être aussi judicieux de demander à vos clients d’éteindre leur téléphone portable afin de favoriser une réelle déconnexion. Des comportements à adopter le plus tôt possible car mieux vaut prévenir que tenter de guérir !

À lire aussi : 5 choses à savoir sur l’adipocyte